Vic Moan

Rock & Folk - - Disques français - “Skin­ny Man”

TRAINFANTOME/L’AUTREDISTRIBUTION Le comp­teur de Vic Moan est res­té blo­qué en 1980. Pas dans les an­nées quatre-vingt, at­ten­tion, mais dans cette der­nière an­née des se­ven­ties, quand le reg­gae s’in­fil­trait dans le rock de Mad­ness ou de Joe Jack­son, avec une pointe de no wave new-yor­kaise ten­dance James Chance (quelques saxos free en vrilles comme on n’en­tend plus as­sez sou­vent). Et c’est bon. Et du coup, ori­gi­nal. Ce grand gar­çon dé­gin­gan­dé de près de 70 ans (il ne les fait pas, la mu­sique conserve) est Amé­ri­cain mais vit en France de­puis... un bout de temps. Son par­cours est dis­cret mais pas­sion­nant, et fait de lui une sorte d’ar­tiste pa­ri­sien culte, à l’écart de toute mode, un vrai ma­ve­rick, comme on dit là-bas... L’al­bum a donc été en­re­gis­tré entre la France et les

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.