Le gros plan du Géant

Rock & Folk - - Bande Dessinée -

L’Amé­ri­cain Ben­ja­min Frisch n’a pas en­core trente ans mais pos­sède dé­jà un ta­lent in­dé­niable dès qu’il s’agit de des­si­ner une bonne his­toire : ce­lui de ne pas avoir l’oeil dans sa poche. Avec son “La Fa­mille Fun” (Çà & Là), il des­sine au vi­triol le por­trait de la fa­mille idéale, celle que l’on cite en exemple dans tous les pays où règne l’art du po­li­ti­que­ment cor­rect, l’arme su­prême des mé­diocres en tout genre. Au dé­but, tout se passe comme dans le rêve d’une pla­quette pu­bli­ci­taire, la fa­mille sans sa­veur, sans odeur et sans peur de ses idées sans ape­san­teur, vit sa vie au gré des pages de son ma­nuel du bon­heur. Et puis ar­rive le drame : Ro­bert Fun (le père) perd sa mère... Sans vou­loir spoi­ler l’his­toire, c’est à par­tir de ce mo­ment que cette BD se trans­forme en chef-d’oeuvre d’hu­mour aus­si noir que grin­çant. Ce qui est gé­nial, c’est l’uti­li­sa­tion à contre-em­ploi d’un style aus­si car­too­nesque et gen­til mis au ser­vice de la nar­ra­tion d’hor­reurs. Bref, du grand art.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.