Foxygen

Rock & Folk - - News - “Hang”

JAGJAGUWAR On les croyait cuits, scot­chés dans une di­men­sion va­seuse après un acide de trop. Tout avait pour­tant par­fai­te­ment com­men­cé. Un pre­mier al­bum im­pec, qui pio­chait dans du lourd, Stones & Kinks. Le deuxième, plus ré­tro-clas­sique que MGMT, plus raf­fi­né que Mi­kal Cro­nin, confir­mait les es­pé­rances. On l’a alors trop dit : l’ave­nir de ces jeunes pro­diges se­ra écla­tant. Ré­sul­tat : les me­lons de Sam France et Jo­na­than Ra­do ont im­plo­sé. Leur troi­sième al­bum, “... And Star Po­wer” ? En roue libre, en­core plus au­to-in­dul­gent que le der­nier MGMT, rem­pli de jams psy­ché à faire pas­ser Syd Bar­rett pour un ar­tiste ul­tra-for­ma­té. Ouf : “Hang” re­vient à leurs fon­da­men­taux : mé­lo­dies, song­wri­ting, vraie pro­duc­tion. Une pro­duc­tion car­ré­ment maousse, qui louche sur le son Muscle Shoals. En plus d’un or­chestre sym­pho­nique de 40 mu­si­ciens, des amis viennent contri­buer à l’af­faire : Ste­ven Drozd (The Flaming Lips), Mat­thew E White, et un groupe que Ra­do sou­tient ac­ti­ve­ment : The Le­mon Twigs, qui jouissent dé­sor­mais du buzz que Foxygen a lui-même connu. In­fluences ? “Born To Be With You” (le Dion pro­duit par Phil Spec­tor), “Phan­tom Of The Pa­ra­dise” (Paul Williams), le Bo­wie ca­ba­ret-pop de 1967, un Har­ry Nils­son qui vi­re­rait soul (et non saoul), et bien

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.