Pro­perp Or­na­ments

Rock & Folk - - News - “Fox­hole”

SLUMBERLAND/DIFFER-ANT L’An­gle­terre se re­bif­fe­rait-elle ? Voi­ci qu’émerge une poi­gnée d’ir­ré­duc­tibles qui semblent dé­ci­dés à re­mettre un peu de clas­si­cisme dans la pop lo­cale. Ils écument la scène de­puis dix ans, dans des groupes aus­si cultes et obs­curs que Mazes, Beep Seals ou Ve­ro­ni­ca Falls. Au­jourd’hui, dans des for­ma­tions telles qu’Ul­ti­mate Pain­ting et Pro­per Or­na­ments, ils viennent dé­fier les Amé­ri­cains sur leur propre ter­ri­toire, ce­lui de la pop in­dé dé­li­cate et lu­mi­neuse, celle de Real Es­tate et des Shins, hé­ri­tière du Vel­vet Un­der­ground pé­riode ca­na­pé. Après le su­perbe “Dusk” d’Ul­ti­mate Pain­ting l’an der­nier, c’est au tour de ses cou­sins de Pro­per Or­na­ments de pro­duire un al­bum ma­gni­fique, qu’on pour­rait presque voir comme le se­cond vo­let d’un dip­tyque en forme de ma­ni­feste. James Hoare, dé­no­mi­na­teur com­mun à ces deux groupes, semble après quelques al­bums être par­ve­nu à une forme de ma­tu­ri­té ar­tis­tique avec cha­cun de ses pro­jets. Ses mé­lo­dies, tou­jours lim­pides, se trouvent mises en va­leur par des ar­ran­ge­ments doux et épu­rés (gui­tares ca­rillon­nantes, pia­no dis­cret, bat­te­rie feu­trée, har­mo­nies aé­riennes). Ecrit et com­po­sé alors que les deux lea­ders du groupe étaient en conflit ou­vert, mais en­re­gis­tré après un dé­gel de leur

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.