Com­mu­nions

Rock & Folk - - Disques Pop Rock - “Blue”

FATPOSSUM/PIAS Le dos­sier de presse était tel­le­ment chiant qu’il a fi­ni à la pou­belle. En gros, un nou­veau groupe, des jeunes, ve­nus d’un pays loin­tain, on n’en sau­ra pas plus. Et c’est très bien comme ça. On pré­fère ne rien sa­voir. Ne rien voir. Ju­ger avec les oreilles. En­fin ! Dès le pre­mier titre, très pop, “Come On, I’m Wai­ting”, on est ac­cro­ché par une voix de sale gosse, genre tête à claque. Presque in­sup­por­table et tel­le­ment at­ta­chante. Tout ici est pa­ra­doxe... C’est le grand n’im­porte quoi. On en­tend des gui­tares acé­rées à la On­ly Ones, au mi­lieu d’une pop lé­chée, avec un sens de la mé­lo­die as­sez im­pa­rable. Très sur­pre­nant... Et puis dé­boule “Pas­sed You By”, un vrai hit, en­traî­nant, frais, pop, ad­dic­tif. Bien sûr, c’est à peu près aus­si cré­dible dans le style rock’n’roll que Ma­roon 5 jam­mant avec Ju­lien Do­ré chez Na­gui, mais on s’est fout. C’est bon. Avec, évi­dem­ment, une cer­taine ten­dance mal­heu­reuse aux re­frains de stade. Ces gars ont ap­pris le grand livre du rock par coeur, ils nous font des pe­tites ci­ta­tions par-ci par-là : orgue en boucle à la Who sur “Eter­ni­ty”, pe­tits riffs de syn­thé à la The Cars sur “Mid­night Child”, ce genre de choses... Pour­quoi pas. A l’époque, on ap­pe­lait ça de la po­wer pop. Pour­quoi pas ? Post-po­wer pop, on va dire. C’est le grand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.