All Them Witches

Rock & Folk - - Disques Pop Rock - “Slee­ping Th­rough The War”

NEW-WEST L’al­bum avait com­men­cé de­puis une pe­tite de­mi-heure lors­qu’on s’est re­trou­vé à gam­ba­der au mi­lieu d’une es­pèce de jungle équa­to­riale. La nuit était tom­bée et des per­cus­sions asy­mé­triques ryth­maient les fou­lées, des bes­tioles in­dé­fi­nies ap­pa­rais­saient par­mi les striures stro­bo­sco­piques de la gui­tare, la voix, grave, inexo­rable, psal­mo­diait en pa­no­ra­mique. Le mor­ceau n’avait pour­tant pas com­men­cé de la sorte. “Ala­bas­ter” dé­rou­lait un tem­po me­dium jus­qu’à ce qu’un riff ci­saille le re­frain, puis cette brèche s’était ou­verte, qui se re­fer­me­rait, bien plus tard, dans le même riff exal­tant, ca­thar­tique. L’une des grandes qua­li­tés du qua­tuor de Na­sh­ville, outre les dif­fé­rentes sub­stances qu’il fait éco­no­mi­ser à son au­di­teur, ré­side dans sa ca­pa­ci­té de sur­prise. Les in­fluences sont là, as­su­mées — de Kyuss à Skip James pour faire court — mais le groupe cherche, c’est une évi­dence, à se sur­prendre lui-même. “Slee­ping Th­rough The War” ne foule pas les mêmes ter­ri­toires que son pré­dé­ces­seur, “Dying Sur­fer Meets His Ma­ker”, conçu comme un trip in­té­gral. Ce­lui-ci res­serre les riffs, les struc­tures, sans pour au­tant ne rien for­ma­ter. Ain­si de la longue ful­gu­rance fi­nale de “Bulls”, du re­frain

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.