The XX “I See You”

YOUNG TURKSREC OR DING S/ PI AS

Rock & Folk - - Disques Pop Rock -

Le drame d’un groupe un­der­ground qui dé­colle (sur­tout en France), c’est qu’il prend le risque de se cou­per ir­ré­mé­dia­ble­ment de sa fan base, ja­louse et peu par­ta­geuse. Et si en plus le groupe in­dé en ques­tion se ha­sarde dans des eaux un peu plus ra­dio friend­ly, alors là, c’est l’hal­la­li. Est-ce qu’il va ar­ri­ver à The XX, le trio com­po­sé de Ja­mie xx Smith, Oli­ver Sim et la fra­gile chan­teuse à la voix triste, Ro­my Mad­ley Croft ? C’est une pos­si­bi­li­té. Car dès les pre­mières me­sures de “Dan­ge­rous”, on s’éloigne du for­mat The Cure elec­tro qui avait dé­fi­ni le son XX lors de la sor­tie de son pre­mier al­bum ho­mo­nyme en 2009. La vi­déo de “On Hold”, fil­mée sous le so­leil de Mar­fa (Texas), avec ses images de tee­na­gers amé­ri­cains aux corps sculp­tés, pré­sente la ligne 2017 du groupe, plus so­laire, moins neu­ras­thé­nique. Le single est un de ces hits in­si­dieux, qui s’in­filtre dans le cor­tex après qu’on s’est de­man­dé si ce n’était pas mieux avant, et qui fi­nit par ame­ner à un usage in­ten­sif de la touche repeat (pour ceux qui écoutent en­core des disques phy­siques, bien sûr), grâce au sample ha­bi­le­ment pla­cé de “I Can’t Go For That (No Can Do)” si­gné Hall & Oates. Les bons mor­ceaux ne manquent pas, et ce que l’on perd en nos­tal­gie, on le gagne en ef­fi­ca­ci­té. Le trio sait ap­pâ­ter l’au­di­teur, comme le prouve cette suite de dix titres ca­li­brés pour le plus grand nombre. Les textes parlent d’amours dé­çues (“Say So­me­thing Lo­ving”, avec un échan­tillon des Ales­si Bro­thers), de re­non­ce­ment (“Re­pli­ca”), d’émois ado­les­cents (“I Dare You”), le tout avec un bé­mol sur les gui­tares et un boost sur les sé­quences élec­tro­niques. Et avec une po­chette mi­roir qui rap­pelle “Look At Your­self” de Uriah Heep. ✪✪✪ OLI­VIER CACHIN

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.