Steve Ha­ckett

Rock & Folk - - Disques Classic Rock -

“The Night Si­ren” INSIDEOUT MU­SIC

La meilleure at­ti­tude à adop­ter pour abor­der se­rei­ne­ment ce nou­vel al­bum de Steve Ha­ckett, c’est de se re­plon­ger dans sa biographie pour ne pas ou­blier qu’il a quit­té Ge­ne­sis au mo­ment où le groupe com­men­çait à opé­rer un vi­rage plus grand pu­blic, plus com­mer­cial. Ce dé­tail a son im­por­tance tant dès les pre­mières notes, on a la nette im­pres­sion d’en­trer dans un uni­vers d’un autre temps, au point de sen­tir le be­soin d’al­ler vé­ri­fier dans les notes de po­chette que l’on n’a pas af­faire à de vieux in­édits ex­hu­més des ar­chives du gui­ta­riste. Dire qu’il est res­té scot­ché au Ge­ne­sis de la pre­mière heure frôle le pléo­nasme. Vo­lon­té af­fir­mée d’ailleurs par le choix des titres du groupe qu’il a dé­jà re­vi­si­té dans deux de ses an­ciens al­bums et qu’il conti­nue de jouer sur scène. Mais là où la dif­fé­rence se fait sen­tir, c’est que ses com­po­si­tions so­lo sont loin d’avoir la te­nue de celles de son ex-com­bo. Bien sûr, il y a ces suites de breaks hir­sutes, ces ga­lops ryth­miques me­nés à grands coups de riffs sa­tu­rés qui dé­bouchent presque sys­té­ma­ti­que­ment sur des so­li, ces mo­ments d’apai­se­ment où l’on re­con­naît son style de gui­tare éthé­ré, sauf que tout ce­la tourne sou­vent à vide. L’im­pres­sion do­mi­nante reste celle d’un grand fou­toir où l’on croise des gui­tares his­pa­ni­santes, des am­biances pé­ru­viennes, le fan­tôme de Syd Bar­rett ou en­core des com­po­si­tions aux al­lures de mu­siques de films pour grosses pro­duc­tions hol­ly­woo­diennes. En re­vanche, dès que Steve Ha­ckett met un peu d’ordre dans tout ça et fa­vo­rise l’ac­croche mé­lo­dique, les titres prennent sou­dai­ne­ment un tout autre re­lief (“West To East”, “Be­hind The Smoke”). Des mo­ments mal­heu­reu­se­ment bien trop rares pour sau­ver l’af­faire. ✪✪ ERIC DECAUX

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.