“Dark Horse”

Rock & Folk - - En Vedette -

Dé­cembre 1974 Pro­duit par George Har­ri­son En­re­gis­tré alors qu’il crou­lait sous les pro­blèmes (une la­ryn­gite ai­guë, une femme qui part avec son meilleur ami, un pro­cès dé­cla­ré entre Beatles), cet al­bum est cer­tai­ne­ment le mou­ton noir de la dis­co­gra­phie de George Har­ri­son. On s’ac­corde à pen­ser qu’il l’a en­re­gis­tré un peu pré­ci­pi­tam­ment his­toire d’avoir des nou­veau­tés à jouer lors de la tour­née amé­ri­caine qui a sui­vi sa pa­ru­tion. Il au­ra beau être cer­ti­fié or aux USA quelques jours après sa sor­tie, “Dark Horse”, dé­glin­gué par la cri­tique, peu dif­fu­sé en ra­dio et pas exac­te­ment sau­vé par ses singles (dont ce “Ding Dong, Ding Dong” aux traits for­cés qui sonne un peu creux), ne brille même pas par sa meilleure chan­son : “So Sad”. Ecrite en pleine crise nup­tiale et of­ferte à Al­vin Lee qui l’avait brillam­ment en­re­gis­trée l’an­née pré­cé­dente (avec My­lon LeFevre pour le somp­tueux “On The Road To Free­dom”), elle est ici pous­sive. Ce­la, mal­gré la pré­sence d’ins­tru­men­tistes de ta­lent, sen­si­ble­ment émous­sés par la mo­ro­si­té du chef.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.