FOR HONOR

Rock & Folk - - Video Games -

“Seuls les hé­ros ne meurent ja­mais”, pro­clame fiè­re­ment le dos­sier de presse du jeu “FOR HONOR”, chez Ubi­soft, pour PS4, XboxOne et PC. Pour­tant, après quelques heures pas­sées à dé­cou­vrir l’uni­vers san­glant de ce titre tran­chant et guer­rier, il est per­mis d’en dou­ter. Car ici, on coupe, on taille, on tru­cide, on éli­mine avec une ré­cur­rence presque hys­té­rique. Le concept ? Une uchro­nie ré­jouis­sante. Les créa­teurs de ce jeu épique ont dé­ci­dé de ras­sem­bler pour la pre­mière fois trois ci­vi­li­sa­tions bel­li­queuses que l’His­toire n’avait ja­mais pu confron­ter. Che­va­liers, Vi­kings et Sa­mou­raïs se mettent sur la tronche sur les terres de Val­ken­heim, Ash­feld et Myre. L’idée gé­niale, la pro­messe de bas­ton to­tale. On choi­sit son camp et on fonce dans le tas ! Le choix des armes a de quoi rendre ja­loux Charl­ton Hes­ton. Hache, fléau, ka­na­bo, épée, dague, lance, na­gi­na­ta, no­da­chi, ka­ta­na, glaive. Sorte de FPS ul­time où les flingues au­raient ac­cep­té de cé­der la place aux lames les plus acé­rées, “For Honor” mé­rite ce­pen­dant mieux que l’Os­car du jeu de mas­sacre le plus jouis­sif et bour­rin de la ga­laxie. Il dé­voile éga­le­ment des dé­cors somp­tueux, des am­biances dia­ble­ment im­mer­sives, une ma­nia­bi­li­té for­mi­dable et une cer­ti­tude : la guerre, c’est mal mais c’est aus­si un art. Une cho­ré­gra­phie du chaos. Les af­fron­te­ments ne doivent ja­mais rien au ha­sard, les mou­ve­ments, les coups, les stra­té­gies d’at­taque sont pré­cis, mul­tiples et sou­vent fa­tals... Et ce jeu en est l’illus­tra­tion par­faite. Mo­nu­men­tal !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.