“Svens­ka Sha­kers”

“R&B CRUNCHERS, MOD GROOVES, FREAKBEAT AND PSYCH-POP FROM SWEDEN 1964-1968”

Rock & Folk - - Rééditions -

Quand en France nous avions Du­tronc, An­toine et Ron­nie Bird, ça fai­sait long­temps que les des­cen­dants des Vi­kings avaient di­gé­ré le rock and roll et en par­ti­cu­lier ce qui se tra­mait en An­gle­terre. Ins­pi­rée par la my­thique com­pi­la­tion de 1984, “Sear­chin’ For Shakes” (dont elle re­prend cinq titres), cette an­tho­lo­gie montre l’in­fer­nale gran­deur du rock sixties sué­dois. In­fluen­cés par les Who, Yard­birds, Pret­ties, Small Faces ou d’autres bri­coles comme Gra­ham Bond, les Nor­diques avaient une ten­dance na­tu­relle (leurs an­cêtres, sans doute) pour la fu­rie meur­trière. Il suf­fit d’écou­ter les my­thiques Na­me­lo­sers (dont le dé­ment “Do-Ao” était la star ab­so­lue de “Sear­chin’ For Shakes”) pour com­prendre de quoi il re­tourne : un dé­luge de fuzz ul­tra-vio­lente, une ma­nia­que­rie folle, bref, un acte de guerre. Avec un an­glais im­pec­cable et une mu­si­ca­li­té n’ayant rien à en­vier aux ros­bifs, ces Sué­dois éner­vés dé­ver­sèrent du­rant quelques an­nées un dé­luge de shrap­nel qui compte par­mi ce que les sixties ont en­gen­dré de meilleur. Par Thor et Odin...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.