At The Drive-In

Rock & Folk - - News - “In­te­ra­lia”

BMG De la for­ma­tion en 1993 à la dés­in­té­gra­tion de 2001, les Texans d’ATDI au­ront tou­jours fi­gu­ré dans le top 10 des groupes les plus bar­rés de la galaxie punk. Avec des vo­caux bien sou­vent durs à com­prendre, un chan­teur aus­si frap­pé qu’un gla­çon dans un sha­ker, et une pro­pen­sion au bruit as­sour­dis­sant sans uti­li­ser le moindre po­wer chord, cette bande d’al­lu­més de pre­mière com­men­çait sé­rieu­se­ment à man­quer dans le pay­sage. Vé­ri­tables for­çats de la route dès qu’il s’agis­sait de mou­rir en tour­née, le groupe a tou­jours été plus ré­ti­cent pour ce qui était de prendre le che­min du stu­dio. Avec seule­ment trois al­bums à se mettre sous la dent, nom­breux étaient les fans à es­pé­rer une suite après la re­for­ma­tion de 2012. Mal­heu­reu­se­ment, il n’en fut rien. Pour­tant, quand le groupe dé­cide de re­mettre le cou­vert en 2016, un évè­ne­ment sur­pre­nant in­ter­vient dans le line-up plu­tôt stable jus­qu’à pré­sent. Le gui­ta­riste Jim Ward s’en va, aus­si­tôt rem­pla­cé par le mul­ti-ins­tru­men­tiste Kee­ly Da­vis. Que l’on soit ici ras­su­ré, l’at­tente va­lait le coup. Rien n’a chan­gé et les onze titres sont même plus sau­vages qu’au­tre­fois. Ni­veau textes, les ama­teurs d’écri­tures spa­tiales ap­pré­cie­ront un Ce­dric Bix­ler-Za­va­la en très grande forme sur­tout sur des titres comme “Til­ting At The Uni­ven­dor” ou “Pen­du­lum In A Pea­sant Dress”. Pour le reste, cet al­bum est l’an­ti­thèse du vide tant il est truf­fé de choses aus­si im­pres­sion­nantes que peu cou­rantes sur les pla­tines. GEANT VERT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.