Re­sis­tance Ra­dio

Rock & Folk - - News - “The Man In The High Castle”

COLUMBIA/30THCENTURYRECORDS Si elle ve­nait à dis­pa­raître dans un mur de feu des­si­nant un nuage phal­lique au fir­ma­ment, l’Amé­rique lais­se­rait der­rière elle son bien le plus pré­cieux : son ré­per­toire de chan­sons. C’est le constat que Sam Co­hen et Dan­ger Mouse nous forcent à faire avec ce concept al­bum com­po­sé pour l’adap­ta­tion TV du ro­man de Phi­lip K. Dick, “Le Maitre Du HautC­hâ­teau”. Cette uchro­nie, terme à la mode, voit l’Amé­rique oc­cu­pée par les na­zis et les Ja­po­nais après la dé­faite des Al­liés en 1945. Ama­zon, pro­duc­teur de la sé­rie, a de­man­dé aux deux NewYor­kais d’ima­gi­ner la pro­gram­ma­tion d’une ra­dio pirate dans l’Amé­rique oc­cu­pée de 1962. En quelques se­maines, les pro­duc­teurs ont sé­lec­tion­né 18 titres sor­tis entre 48 et 62, les ont ré­en­re­gis­trés et pro­po­sé à des chan­teurs contem­po­rains de les in­ter­pré­ter. A les écou­ter, le rock’n’roll et le rhythm’n’blues n’au­raient pas exis­té. D’El­vis et des Ever­ly Bro­thers, il ne se­rait res­té que “Can’t Help Fal­ling In Love” et “Love Hurts”. L’his­toire se se­rait ar­rê­tée au blues (“Spoon­ful”, com­po­sé par Willie Dixon), à la coun­try (“Lonely Mound Of Clay”, ici dans l’ar­ran­ge­ment de Char­lie Fea­thers), aux ne­gro spi­ri­tuals, tels “So­me­times I Fell Like A Mo­ther­less Child”, et toutes les tue­ries com­po­sées pour Broad­way et Hol­ly­wood. Même si à l’écoute de Beck, Gran­dad­dy ou Ke­vin Mor­by, on ne peut que consta­ter qu’en 50 ans, le ni­veau des chan­teurs a bais­sé, “Re­sis­tance Ra­dio”, par sa pro­duc­tion et le choix des chan­sons, est com­po­sé de mi­racles. Un mi­racle, c’est Sha­ron Van Et­ten ou­vrant l’al­bum sur un “End Of The World” fai­sant ou­blier l’ori­gi­nal. Pro­di­gieux. THO­MAS E. FLORIN

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.