Po­key La­Farge

Rock & Folk - - News - “Ma­nic Re­ve­la­tions”

ROUNDER/UNIVERSAL Em­bar­dée sur la jante. Ran­gés les wa­sh­boards, fi­ni de jouer les pé­que­nauds du sa­me­di soir et les jaz­zeux de la grange, old-time/ ma­nouche, en se dé­fen­dant en­vers et contre tout d’être ré­tro, as­sez du­pli­qué le même 78 tours de wes­tern-swing au long de six ou sept al­bums. Ce cos­tume, il le por­tait très bien mais, à force, il com­men­çait à res­sem­bler à un bleu de tra­vail. Pour don­ner une suite à ses aven­tures, Po­key a choi­si de faire plus in­tem­po­rel en mé­lan­geant les genres. Le swing vintage qui fai­sait sa marque traîne tou­jours un peu là, mais il se di­lue dans une sorte de coun­try à l’an­cienne re­pro­fi­lée. Po­key a vi­ré la botte de foin, dé­mon­té l’ac­cé­lé­ra­teur, ra­len­ti le tem­po, élec­tri­fié la gui­tare et la basse, ache­té une bat­te­rie, ajou­té des cuivres à la tour­nure très rocks­tea­dy et une ca­pil­la­ri­té de rhythm’n’blues. L’ac­tua­li­té au­ra sor­ti Po­key du bo­cal dans le­quel il rê­vait aux an­nées 30 : un Noir désar­mé, froi­de­ment exé­cu­té par un po­li­cier à Fer­gu­son, Mis­sou­ri, pas loin de chez lui, la dé­cou­verte en tour­née que son pays fai­sait flip­per le reste du monde, et la ré­vé­la­tion qu’un chan­teur pou­vait s’émou­voir de ces choses-là sans avoir be­soin de ton­ner, dans un al­bum aux angles doux, avec ses co­pains de SaintLouis, ceux du South Ci­ty Th­ree : Joey Glynn, Ryan Koe­nig et Adam Hos­kins, tou­jours aus­si poin­tus. Sa voix, na­guère af­fli­gée d’un gros vi­bra­to na­sal qui col­lait bien à ses chan­sons de moon­shi­ner, s’est éclair­cie et colle main­te­nant vrai­ment bien à cet old-time new-look tro­pi­ca­li­sé, pai­sible et grave, dont les belles mé­lo­dies (“Going To The Coun­try”) ne sont ja­mais té­lé­pho­nées. Po­key joue ici un coup ma­gis­tral. CH­RIS­TIAN CASONI

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.