Re­pu­blik

Rock & Folk - - News - “Exo­ti­ca”

LADTK Fau­drait vrai­ment être idiot pour se de­man­der quelle mouche pique Re­pu­blik. Quand on le connaît ou en re­gar­dant sim­ple­ment une pho­to de lui au re­pos, on sait, on de­vine que pas mal de choses doivent contra­rier Frank Dar­cel. La bê­tise hu­maine bien sûr, la mal­veillance ram­pante et l’igno­rance pla­car­dées aux murs. In­con­tour­nable et im­muable force de la scène bre­tonne (et donc un peu fran­çaise quand même), Dar­cel, en tant que gui­ta­riste-chan­teur de Re­pu­blik, a pu­blié un pre­mier al­bum, en 2015. A dé­faut d’avoir re­tour­né les mé­dias comme des crêpes, le disque a sé­duit la presse spé­cia­li­sée et cette li­sière de pu­blic pour qui cer­taines va­leurs font en­core sens. Avec Sté­phane Ke­ri­huel (autre gui­tare) et Ro­bin Po­li­gné (cla­viers), Dar­cel re­met le cou­vert et conti­nue, à sa fa­çon, de frap­per du poing sur la table. Alors que le pré­cé­dent était ou­vert, sur NYC no­tam­ment, le nou­veau Re­pu­blik est plus ra­mas­sé sur le lo­cal (Au­bé, So­nic, Le Lann, Gé­ro­ni­mi). Ses douze titres dé­fou­raillent tous azi­muts, mais pas à la pé­toire : au fu­sil à lu­nettes. Le rock en évi­dence (“Ma­gic Girls Are Back In Town”, “I Wan­na Be Your Car”, “The Ride”), post-new wave d’ici, mais sur­tout pas rose bon­bon (“Ce­lui Qui Se Sou­vient”, “Tu Se­ras Mon Ombre”), lou­ree­dien parce qu’il est par­tout (“Far Out Of Sight”), “Exo­ti­ca”, sans fu­reur, n’ou­blie ja­mais que l’heure est grave (“Le Sel”, “Elle”). Tout en ca­res­sant les mé­lo­dies et en chia­dant les ar­ran­ge­ments, Dar­cel y chante tout haut ce que beau­coup peinent à pen­ser tout bas. A sa ma­nière, il pro­longe l’aven­ture. “En Ce Jour On Res­sent”, peut-être la plus belle in­vi­ta­tion à la dé­rive hexa­go­nale de­puis Ba­shung, plane au-des­sus des autres, sans leur faire d’ombre. Comme dans un ta­bleau de Con­rad Ki­ckert. JEROME SOLIGNY

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.