The Nor­vins

Rock & Folk - - News - “Tur­nin’ Around with…”

SOUNDFLATRECORDS En passe de s’im­po­ser comme le meilleur groupe ga­rage rock hexa­go­nal, The Nor­vins of­fi­cie de­puis le dé­but des an­nées 2000 et af­fiche dé­sor­mais quatre al­bums au comp­teur. Quelque part entre Fuzz­tones et Mi­racle Wor­kers, tou­jours sous l’ombre tu­té­laire de The Pret­ty Things, le gang pa­ri­sien trace sa voie et a pris le temps de de­ve­nir une re­dou­table ma­chine taillée pour les scènes de bars qui res­tent ou­verts après l’apé­ro. Que re­pro­cher à The Nor­vins ? De ne pas être né au bon mo­ment, de ne pas en ten­ter une en Fran­çais, ou peut-être de man­quer un peu de di­ver­si­té dans leur offre, mais le groupe rhythm and blues un­der­ground ba­laie les as­somp­tions d’un coup de boot sur la pé­dale fuzz. Pro­duit de main de maître par Jim Dia­mond (The Dirt­bombs, White Stripes, Fle­sh­tones), “Tur­nin’ Around With...” crous­tille dès les pre­mières me­sures de “Twi­light”, grâce à un chan­teur qui em­mène le tout avec l’ur­gence re­quise en s’épou­mo­nant à l’har­mo­ni­ca, de gui­tares Vox Phan­tom dé­bor­dantes de re­verb et d’un bat­teur qui cogne en sou­te­nant une basse qui fait battre le coeur de la France mieux que n’im­porte quel pro­gramme. Hommes de goût, nos Nor­vins se sont ad­joints les ser­vices de l’ex-or­ga­niste aci­du­lé des Vol­fo­nis, et ont dé­ter­ré cette fois deux obs­cures pé­pites ga­rage punk des an­nées 60, “Love” de The Bad Boys et l’obs­cur clas­sique “Here I Am, I Al­ways Am” de Cap­tain Beef­heart & His Ma­gic Band. Si The Nor­vins se ré­ap­pro­prie aus­si “She Was Gone”, chan­son du com­bo fran­co-écos­sais contem­po­rain The No-Things, ses com­po­si­tions vintage où il est sou­vent ques­tion d’amour se lovent toutes bien dans le dé­cor re­vi­val. VINCENT HANON

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.