A Bro­ken Hal­le­lu­jah

LIEL LEI­BO­VITZ Al­lia

Rock & Folk - - News -

Que les choses soient claires, nous pré­vient dès la pre­mière page Liel Lei­bo­vitz, l’au­teur de la bio­gra­phie de Leo­nard Co­hen “A Bro­ken Hal­le­lu­jah”, pour lui, cher­cher des in­dices en de­hors de sa mu­sique et sa poé­sie “par­mi de­sé­nu­mé­ra­tions­de­fait­set­ges­te­sou­dans­des­dé­tails d’his­toi­resd’amou­rouen­co­re­le­sim­bro­glios­fa­mi­liaux, c’est­pré­su­mer­quel’oeu­vred’unar­tis­ten’est­qu’une scè­ne­sur­la­quel­le­se­joue­rai­tun­dra­me­plu­sim­por­tant” et ça fait du bien à lire pour quel­qu’un qui s’est dé­jà far­ci tant de ces bios qui cherchent en ef­fet cet ins­tant Ro­se­bud qui éclai­re­rait tout et qui se perdent dans des dé­tails très loin des créa­tions même de l’ar­tiste qui, dans ce cas pré­cis, a jus­te­ment pro­duit des oeuvres par­ti­cu­liè­re­ment com­plexes et am­bi­tieuses qui mé­ritent mieux. Lei­bo­vitz choi­sit donc de sur­tout ra­con­ter Co­hen par le biais in­tel­lec­tuel de ses ins­pi­ra­tions et de ses créa­tions sans ja­mais tom­ber dans le ré­cit bio­gra­phique trop clas­sique ni, ouf, dans une ana­lyse trop cé­ré­brale de son tra­vail. Le poète de­ve­nu mu­si­cien à l’âge où la plu­part rangent leurs gui­tares, a connu une car­rière aty­pique, entre les tour­nées, ses re­traites grecques ou sa vie de juif boud­dhiste et Lei­bo­vitz unit par­fai­te­ment ces dis­pa­rates fa­cettes dans un ré­cit ins­pi­ré. Rock star mys­té­rieuse, moine zen, sé­duc­teur sub­til et poète hors pair, comme un oi­seau sur la branche ou un ivrogne dans une cho­rale, Co­hen a tou­jours es­sayé, à sa fa­çon, d’être libre et ce por­trait de l’ar­tiste en vieux poète dé­montre par­fai­te­ment, qu’il y a mieux réus­si que la plu­part d’entre nous, hal­le­lu­jah.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.