Phan­tasm

Rock & Folk - - Le film du mois -

Peu avant que Sam Rai­mi n’ac­couche de son cultis­sime “Evil Dead,” Don Cos­ca­rel­li, un autre jeune ci­néaste amé­ri­cain dans la ving­taine, réa­lise l’un des plus grands films fan­tas­tiques des an­nées 70. Avec 700 000 dol­lars, des tru­cages faits main et des idées poé­ti­co-mor­bides plein la tête, Cos­ca­rel­li in­vente des sé­quences folles qui ins­talle le spec­ta­teur à la li­sière de l’en­fer. Avec son cro­que­mi­taine por­teur de cer­cueil, ses boules d’acier fo­reuses de cer­veau et ses nains atro­phiés er­rant dans une di­men­sion où le temps et l’es­pace n’existent pas, “Phan­tasm” a hau­te­ment mar­qué les consciences. Y com­pris Cos­ca­rel­li qui, ob­sé­dé par son propre film, en si­gne­ra quatre suites/ re­makes sans in­té­rêt et qui n’au­ront pas su res­ter fi­dèle au ma­gni­fique slo­gan pu­bli­ci­taire de ce pre­mier opus. A sa­voir : “Si ce film ne vous fait pas peur, c’est que vous êtes dé­jà mort !”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.