Alio­cha

“Ele­ven Songs”

Rock & Folk - - Disques Pop Rock - H.M.

PIAS

Ve­nu de Mon­tréal où il a fait ses pre­mières armes, le jeune Alio­cha re­ven­dique ses in­fluences entre Bob Dy­lan, Cat Ste­vens et Neil Young. Mais le pre­mier al­bum de cet au­teur­com­po­si­teur-in­ter­prète doué (dans la fou­lée d’un EP conçu l’au­tomne der­nier à par­tir des mêmes ses­sions stu­dio) a le mé­rite de s’af­fran­chir de ces mo­dèles en­va­his­sants pour im­po­ser un ton et un uni­vers très per­son­nels. Pour dé­bu­ter, “The Start” se pré­sente comme une bal­lade blues rock qui met en va­leur la voix dé­li­cate et la mé­lo­die af­fir­mée. Plus vif, “As Good As You” ne se dé­par­tit pas d’une cer­taine non­cha­lance qui s’ap­puie sur des suc­ces­sions de mo­ments dé­pouillés, presque acous­tiques, et d’en­vo­lées ins­tru­men­tales et vo­cales. Puis, por­té par un mid-tem­po las­cif, “Sor­ry Eyes” consti­tue une ou­ver­ture vers un rock psy­ché plus mus­clé, avant un re­tour vers des bal­lades en ape­san­teur. Do­té d’un timbre par­ti­cu­lier et at­ta­chant et bé­né­fi­ciant d’une grande ai­sance vo­cale, Alio­cha mène une opé­ra­tion de charme sans s’en­fer­mer dans un car­can, pio­chant entre folk, rock et pop au gré de son ins­pi­ra­tion. Il ap­pré­cie les cli­mats apai­sés, se­reins et mé­lo­dieux qui peuvent être sou­li­gnés par le bref éclat du re­frain (“Mil­ky Way”), mais cette dou­ceur consti­tu­tive ne verse pas dans la miè­vre­rie, et il sait s’amuser en che­vau­chant un rythme de gui­tare lan­ci­nant (“Crys­tal Plane”). Il n’est pour­tant ja­mais aus­si convain­cant que lors­qu’un cer­tain ly­risme met en évi­dence son ro­man­tisme sé­dui­sant et qu’il re­trouve l’im­pact et la ma­gie mé­lan­co­liques des chan­sons du Su­gar Man Ro­dri­guez (“Sa­rah”, “Mr Gar­ner”) : es­pé­rons qu’il ne de­vra pas at­tendre comme ce der­nier plu­sieurs dé­cen­nies pour être re­con­nu à sa juste va­leur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.