Loom

“Loom”

Rock & Folk - - Disques Pop Rock - JO­NA­THAN WITT

SILENT CULT RE­CORDS

Lo­gique con­sé­quence du Brexit, la scène an­glaise semble dé­jà re­ver­dir. Dans la fou­lée d’une nou­velle gé­né­ra­tion em­me­née par Fat White Fa­mi­ly : Cab­bage, Life, Idles ou en­core Loom, dont il est ques­tion ici. Un sombre quin­tette me­né par Ta­rik Bad­wan, jeune frère de Fa­ris des Horrors, front­man im­pré­vi­sible, ma­gné­tique bel­lâtre gai­né de cuir noir. Loom avait fait sen­sa­tion avec une poi­gnée de EP qui dé­voi­laient de bien re­com­man­dables in­fluences : Pixies, Joy Di­vi­sion, Wire mais aus­si Mis­fits ou GG Al­lin. Et puis il a fal­lu s’at­te­ler à un pre­mier opus, ce qui fut fait en com­pa­gnie de John Coxon (Spi­ri­tua­li­zed) dans les stu­dios Konk ja­dis fré­quen­tés par les Kinks. C’était il y a deux ans et, étran­ge­ment, le ré­sul­tat n’est sor­ti qu’au Ja­pon et ja­mais en Eu­rope où l’at­tente était pour­tant réelle puisque l’au­ra de Loom grim­pait inexo­ra­ble­ment jus­qu’à ou­vrir pour les Rol­ling Stones à Hyde Park ! Réor­ga­ni­sé sous la forme d’un per­cu­tant dix-titres, le voi­ci qui dé­barque su­bi­te­ment sous nos la­ti­tudes. On re­trouve donc le timbre tan­tôt grave, tan­tôt écor­ché de Bad­wan, les gui­tares tout aus­si mer­cu­rielles de Matt Marsh et Jo­shua Fitz­ge­rald, entre Joey San­tia­go et Kurt Cobain. Le tout au ser­vice de com­po­si­tions bru­tales, grunge et punk, em­plies d’une agres­si­vi­té bi­zar­re­ment en­tê­tante : l’ex­tra­or­di­naire tube en puis­sance “Bleed On Me”, la ra­geuse “Hate”, “Lice” ou la go­thique “Nail­ben­der” en sont de par­faits exemples. D’autres, plus fron­tales et presque hard­core, comme “Bar­bed Wire” ou “Sea­sick” (re­prise à Je­sus Li­zard), montrent en­core une autre fa­cette, tout comme le pi­lon­nage fi­nal de “Slow­ly Free­zing Heart”. Un vé­ri­table sans-faute, qui au­gure de bien belles pro­messes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.