Fes­ti­val Days Off – Pla­ne­ta­rium 10 JUILLET, PHIL­HAR­MO­NIE (PA­RIS)

Rock & Folk - - In memoriam -

Pour clore le fes­ti­val, Days Off pro­po­sait Pla­ne­ta­rium, concept por­té par Suf­jan Ste­vens, Bryce Dess­ner de The Na­tio­nal, James McA­lis­ter et Ni­co Muh­ly. Le pro­jet fê­tait sa sor­tie en al­bum cinq ans après la pre­mière tour­née, avec une scé­no­gra­phie à la hau­teur de la ma­gni­fique salle. Entre rock or­ches­tral et elec­tro ex­pé­ri­men­tale, Pla­ne­ta­rium vi­site notre sys­tème so­laire, à tra­vers le prisme des tur­bu­lents sen­ti­ments de Suf­jan Ste­vens, qui, pu­dique, se cache der­rière une épaisse couche de vo­co­der. La foule est res­tée la tête dans les étoiles, jus­qu’à l’hom­mage obli­ga­toire à Da­vid Bo­wie (“Space Od­di­ty”). AGNES BAYOU sa mu­sique qui res­sor­tait d’au­tant mieux qu’au­cun écran vi­déo ne ve­nait brouiller le show. Pour ce “Ton­nage Tour 2017”, outre leurs clas­siques, les bar­bus ont en­voyé quelques re­prises choi­sies : “Foxy La­dy”, “Six­teen Tones”, “Act Na­tu­ral­ly” ou “Jail­house Rock” en rap­pel — comme sur “Fan­dan­go” en 1975 ! Tous les in­gré­dients étaient réunis : ef­fi­ca­ci­té, ri­gueur et puis­sance, le mo­teur ZZ ne roule pas au die­sel. CHARLES FICAT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.