Morzine-Avoriaz Har­ley Days 13 AU 16 JUILLET, MORZINE-AVORIAZ

Rock & Folk - - In memoriam -

La grande fa­mille Har­ley Da­vid­son s’est une nou­velle fois réunie à Morzine-Avoriaz pour quatre jours de ride et de rock’n’roll to­ta­le­ment gra­tuit ! Pas moins de 80 000 per­sonnes et 25 000 bé­canes ont fait le dé­pla­ce­ment de toute l’Eu­rope. Le soir, on dé­laisse la route pour la scène avec une pro­gram­ma­tion à l’image de l’évè­ne­ment. Jeu­di, LIT­TLE BOB AND THE BLUES BASTARD tirent le pre­mier obus avec un set blues et pub rock. VIN­TAGE TROUBLE,

qua­tuor US em­me­né par le chan­teur Ty Tay­lor, livre un ex­cellent concert rock’n’soul. Ven­dre­di, WILL BARBER, one man band à la voix grave et ma­zou­tée en­voie un set de re­prises qui se­rait par­fait en BO d’une éven­tuelle nou­velle sai­son de “Sons Of Anar­chy”. THE ORI­GI­NAL BLUES BRO­THERS

BAND en for­ma­tion com­plète livre un show de deux heures de rhythm’n’blues aux pe­tits (et green) oi­gnons. Sa­me­di, JOHN­NY GALLAGHER, ha­bi­tué des ras­sem­ble­ments de mo­tards, monte sur scène en ter­ri­toire conquis. Voix et Te­le­cas­ter im­pla­cables, il chauffe avec style l’au­dience... La place du vil­lage est pleine à cra­quer : la tête d’af­fiche TRUST dé­boule. Un Ber­nie Bon­voi­sin en­ra­gé dé­balle ses pa­roles sur le son hard boo­gie de No­no Krief pour un as­saut fi­nal de deux heures. Un concert dé­vas­ta­teur mal­gré un pu­blic as­sez sta­tique (port du cut oblige on ne danse pas avec les cou­leurs sur le dos) même si cer­tains au­da­cieux s’échappent pour po­go­ter de­vant la scène. On ver­ra même la gen­dar­me­rie lo­cale dé­gai­ner ses iP­hones pour fil­mer “An­ti­so­cial” ! HU­GO PAILLARD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.