The In­ter­rup­ters

“Fight The Good fight”

Rock & Folk - - Disques Pop Rock -

HELLCAT

Actif sur la scène ska punk de Los An­geles de­puis 2011, The In­ter­rup­ters est un quar­tette qui n’a pas peur de re­ven­di­quer ses in­fluences 2 Tone. Formule aus­si clas­sique qu’hors norme, le groupe est uni­que­ment consti­tué de frères et d’une chan­teuse, Ai­mee Al­len. L’en­semble est tel­le­ment sou­dé que la seule com­pa­rai­son pos­sible est celle des plaques de blin­dage d’un char Abrams. Avec ce troi­sième al­bum, le gang pré­sente une dou­zaine de titres par­fai­te­ment en adé­qua­tion avec la Sainte Tri­ni­té du genre : rythmes sau­tillants, textes concer­nés et re­frains à beu­gler en choeur avec le pu­blic. Comme il est d’usage de­puis la créa­tion du com­bo, Tim Arm­strong, lea­der cha­ris­ma­tique de Ran­cid, of­fi­cie à la pro­duc­tion en com­pa­gnie de Tom Lord-Alge (Blink-182, San­ta­na, Tri­cky...) Au­tant le dire tout de suite, le son est pa­chy­der­mique et idéal pour faire ex­plo­ser les baffles de n’im­porte quel dan­ce­hall nor­ma­le­ment consti­tué. Quitte à faire hur­ler les pu­ristes, un peu de mo­der­ni­té so­nore ne peut pas nuire à un style po­pu­la­ri­sé avec les moyens du bord de l’époque. Ques­tion mu­sique, les frères Bi­vo­na res­pectent le pro­to­cole 2 Tone avec des com­po­si­tions par­fai­te­ment dans la ligne du par­ti à da­mier. Ain­si, la chan­son “Leap Of Faith” de­vrait faire ra­jeu­nir les fans so­phis­ti­qués des Spe­cials, tant ses ré­mi­nis­cences “Ghost Town” sont vo­lon­tai­re­ment évi­dentes. Par­mi les pé­pites, on no­te­ra “Got Each Other” avec Ran­cid et “She’s Ke­ro­sene” en guise de hit obli­ga­toire. Al­bum su­per­be­ment en­voyé dans les gen­cives des fans, ce com­bat pour la bonne cause risque fort de ren­con­trer un beau et mé­ri­té suc­cès. GEANT VERT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.