Un­sol­ved

Rock & Folk - - Série Du Mois -

Certes, on a plu­tôt l’ha­bi­tude de voir des bio­pics consa­crés à des chan­teurs morts :

El­vis Pres­ley, Ray Charles, Bar­ba­ra, Fred­die Mer­cu­ry, Clo­clo, bien­tôt John­ny pro­ba­ble­ment (et Jean Sa­blon un jour ?)... Mais, plus rares sont les bio­pics sur des chan­teurs as­sas­si­nés ! Ce que pro­pose Net­flix en ce mo­ment via les fins de vie bien vio­lentes de Tu­pac Sha­kur (alias 2Pac) et Ch­ris­to­pher Wal­lace (alias No­to­rious BIG), rois du rap des­sou­dés en pleine ville à quelques mois d’in­ter­valle. Le 13 sep­tembre 1996 pour le pre­mier, le 9 mars 1997 pour le se­cond. En dix épi­sodes bien tas­sés, “Un­sol­ved” est fi­dèle à son titre puisque, comme les fans de hip-hop le savent de­puis deux dé­cen­nies, les meurtres n’ont ja­mais été ré­so­lus. A la fin de chaque épi­sode, une phrase ré­cur­rente ap­pa­raît d’ailleurs à l’écran pour mettre les points sur le si :“Cette sé­rie a été ro­man­cée. Vingt ans après, per­sonne n’ a été ar­rê­té .”“Un sol ved” part donc d’un livre écrit par Greg Ka­ding, an­cien dé­tec­tive qui s’était mis en tête de ré­soudre les meurtres à l’époque, in­ter­pré­té dans la sé­rie par Josh Du­ha­mel (aper­çu dans quatre des cinq “Trans­for­mers”). Une en­quête té­nue qui n’a me­né nulle part, tout en fai­sant ap­pa­raître quelques soup­çons vi­sant des membres de gangs de Los An­geles (les Bloods et leurs ri­vaux les Crips) jus­qu’au rap­peur Puff Dad­dy en pas­sant par Suge Knight, le boss de Death Row Re­cords et même le FBI ! Sla­lo­mant entre fla­sh­backs et fla­sh­for­wards, “Un­sol­ved” se dé­roule sur trois époques qui s’en­tre­mêlent dans chaque épi­sode. D’abord en 2006 (ré­ou­ver­ture de l’en­quête), en­suite en 1997 (les pre­mières in­ves­ti­ga­tions po­li­cières) et, en­fin, en 1993 (l’époque où 2Pac et No­to­rious BIG émer­geaient sur la scène rap). Une en­quête com­plexe et si­nueuse, faite de coups de théâtre, de pa­ra­noïa am­biante et d’in­dices presque fiables (des té­moins qui semblent sa­voir sans oser par­ler) qui re­trans­crit par­fai­te­ment l’am­biance de l’époque : la ri­va­li­té entre les mai­sons de disques, le ra­cisme am­biant, les codes d’hon­neur du rap, les flics cor­rom­pus, les mé­thodes com­mer­ciales agres­sives de Death Row... Des faits qui amènent quelques tentatives d’ éclair­cis­se­ment( à dé­faut de ré­so­lu­tion) pour que le spec­ta­teur puisse se faire sa propre opi­nion. “Un­sol­ved” est évi­dem­ment plus com­plexe à suivre qu’un vieil épi­sode de “Com­mis­saire Mou­lin” (no­tam­ment à cause d’in­nom­brables dia­logues dans les com­mis­sa­riats), mais est aus­si ser­vie par une mu­sique im­pec­cable, al­lant de Naugh­ty By Na­ture à Ice Cube en pas­sant par A Tribe Cal­led West. Incroyable aus­si est la res­sem­blance des ac­teurs in­ter­pré­tant les rap­peurs. A sa­voir Marcc Rose en Tu­pac Sha­kur (qui a dé­jà in­ter­pré­té le rôle il y a trois ans dans “Straight Out­ta Comp­ton”, film consa­cré au groupe de gang­sta rap NWA) et le be­don­nant et tout aus­si in­con­nu (mais gé­nial) Wa­vyy Jo­nez qui re­trouve la dé­marche cha­lou­pée de ce gros nou­nours de No­to­rious BIG. Les meurtres des deux rap­peurs se­ront-ils un jour élu­ci­dés ? Peut-être trou­ve­ra-t-on éga­le­ment des élé­ments de ré­ponse dans “Ci­ty Of Lies” qu’Hollywood vient de mettre en boîte. Un thril­ler ci­né­ma­to­gra­phique où John­ny Depp, dans le rôle d’un flic in­tègre, en­quête à son tour pour dé­cou­vrir la vé­ri­té( en dif­fu­sion sur Net­flix ).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.