“France Ché­bran - Vo­lume 2”

Rock & Folk - - Rééditions Du Mois - OLI­VIER CA­CHIN

Born Bad

Dès 1981 avec le hit de Cha­grin D’Amour “Cha­cun Fait (C’Qui Lui Plait)”, ins­pi­ré du “Ma­gni­ficent Se­ven” de Clash, le rap en fran­çais dé­barque. Et après ? Après, il y a cette com­pi­la­tion qui té­moigne du vent de nou­veau­té ur­baine ayant saisi des ar­tistes aus­si di­vers que Phil Bar­ney, Alec Man­sion et Phi­lippe Cha­ny, res­pec­ti­ve­ment chan­teur de va­rié­tés, pro­duc­teur de Mu­riel Dacq et ami pro­duc­teur d’Alain Cha­bat (pour faire court). Dès le “Fun­ky Rap” de Phil B, sor­ti deux ans avant son gros tube “Un En­fant De Toi”, on entre dans la qua­trième di­men­sion du fon­ky­fren­chy, qui os­cille entre se­cond de­gré in­vo­lon­taire et pur gé­nie. Car si la cri­tique est aus­si fa­cile que l’art est dif­fi­cile, il faut re­con­naître à une chan­son comme “Cairo Con­nec­tion” de Cha­ny un éclat vi­sion­naire (et une mé­lo­die qui s’im­prime dans les neu­rones). On no­te­ra un par­fum orien­tal om­ni­pré­sent, avec “Jaw­la Fe­li” de l’Al­gé­rien Ha­mi­dou, “Et­ti­ka” du trio fé­mi­nin épo­nyme (pro­duit par l’in­con­tour­nable Slim Pe­zin) ou en­core “Dan­sez Le Rak­si” de Nor­dine Staï­fi. Ces 17 pion­niers d’une époque où la mu­sique de club était mé­pri­sée comme ja­mais sont donc à (re)dé­cou­vrir, sous une po­chette su­perbe de Ste­ven Mar­ca­to mon­trant Ber­nard Tapie en pleine gloire, sa­peur du biz eigh­ties entre Mar­seille et Bar­bès. La nos­tal­gie n’est ja­mais fi­nie...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.