White De­nim

Rock & Folk - - Disques Pop Rock -

“Per­for­mance” CITYSLANG

White De­nim a tou­jours été in­clas­sable dans le pay­sage pour­tant bi­gar­ré du rock’n’roll amé­ri­cain. Plu­tôt ga­rage à ses dé­buts, le quar­tette, em­me­né par James Pe­tral­li et Steve Te­re­be­cki, a très vite ex­plo­sé ce cadre étroit pour lor­gner du cô­té de Cap­tain Beef­heart, jus­qu’à son­ner qua­si­ment jazz et même pro­gres­sif. En fait, James et Steve ont ten­dance à fré­quem­ment chan­ger d’ac­com­pa­gna­teurs, fai­sant dès lors évo­luer leur ap­proche mu­si­cale. Il y a deux ans pa­rais­sait “Stiff”, réa­li­sé par le poids lourd Ethan Johns, et qui opé­rait un vi­rage as­sez éton­nant vers le blues-rock et la soul, avec une nette in­fluence Black Keys. Pour ce “Per­for­mance”, Pe­tral­li a sou­hai­té re­ve­nir vers une forme de créa­tion spon­ta­née et re­cru­té deux nou­veaux aco­lytes : le mar­te­leur vir­tuose Con­rad Chou­croun (ex-NRBQ) et le cla­vié­riste Michael Hun­ter. Afin de pou­voir ex­pé­ri­men­ter li­bre­ment, il a aus­si conçu son propre stu­dio dans un an­cien ma­ga­sin gé­né­ral (et étable) du centre-ville d’Aus­tin. Ce hui­tième al­bum est in­té­res­sant dans la me­sure où il ex­plore le style ca­rac­té­ris­tique de Dan Auer­bach tout en y ajou­tant une cer­taine ver­sa­ti­li­té mu­si­cale. “Ma­ga­zin”, do­pé par des cuivres et un groove moel­leux, est une réus­site, tout comme la chan­son-titre (aux éton­nantes fra­grances Strokes) et sur­tout “It Might Get Dark”, qui mo­der­nise l’art de T Rex de ma­nière ir­ré­sis­tible. Le reste de l’al­bum est un peu moins stel­laire que ces trois gemmes, bien que truf­fé de bonnes idées (la wah-wah fi­nale de “Double Death”, l’in­ter­mède syn­thé­tique de “Moves On”, la très R&B “Back­seat Dri­ver”). Ce “Per­for­mance”, so­laire et cha­mar­ré, de­vrait donc sans doute en­core aug­men­ter la no­to­rié­té de cette for­ma­tion douée et at­ta­chante. JO­NA­THAN WITT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.