Mas­sage des pieds pour bien dor­mir

ou ner­vo­si­té Fa­tigue, dou­leurs dif­fuses pré-cou­reurs peuvent être les signes votre corps et de la ma­la­die. Ecou­tez in­née avec boos­tez votre in­tel­li­gence pieds… un simple mas­sage des

Santé Naturelle - - Sommaire -

La ma­la­die ne tombe pas du ciel

Eh oui ! On croit à tort qu'on tombe ma­lade à cause de bac­té­ries ou de vi­rus qui nous tombent des­sus par mal­heur. En réa­li­té les vi­rus, bac­té­ries et autres agents pa­tho­gènes vivent avec nous et à l'in­té­rieur même de notre corps (dans les in­tes­tins) en per­ma­nence. La ma­la­die est sim­ple­ment le signe que le corps n'est plus ca­pable de pré­ser­ver sa dé­fense im­mu­ni­taire. Il est dé­sta­bi­li­sé, et ce à cause d'un grand nombre de fac­teurs…

Les fac­teurs qui dé­sta­bi­lisent le corps

Les fac­teurs qui dé­sta­bi­lisent le corps sont nom­breux dans notre so­cié­té de la consom­ma­tion non stop et de la com­pé­ti­tion. La consom­ma­tion non stop éri­gée en re­li­gion fait que nous consom­mons beau­coup de toxiques ali­men­taires ou cos­mé­tiques sans nous en rendre compte. La prise de conscience quant aux mé­faits des ad­di­tifs chi­miques est là mais elle reste ti­mide par rap­port à la ma­jo­ri­té écra­sante des per­sonnes qui font comme tout le monde…c'est-à-dire qui vont au su­per mar­ché et rem­plissent le cha­riot avec tous ces pro­duits en boites. Les toxines in­gé­rées par le corps sont consi­dé­rables, il suf­fit de prendre le temps de lire les in­gré­dients et de consta­ter la quan­ti­té d'ad­di­tifs. Mais il n'y a pas que ces toxines, il y a aus­si le stress dû à ces va­leurs su­prêmes de la com­pé­ti­tion, de la per­for­mance et de la ren­ta­bi­li­té. Le stress est le facteur qui a l'in­ci­dence la plus éle­vée sur l'in­tel­li­gence du corps.

Com­ment l’ai­der ?

Pour ai­der votre corps à re­trou­ver sa propre in­tel­li­gence et re­faire cir­cu­ler l'éner­gie vi­tale vous de­vez lui par­ler. Le mas­sage est la ma­nière la plus simple de par­ler à votre corps. Avant de vous cou­cher pre­nez quelques mi­nutes pour vous dé­tendre et vous faire du bien. Choi­sis­sez au préa­lable une bonne huile de mas­sage. Vous pou­vez op­ter pour une huile à la menthe poi­vrée, ex­cellent to­nique gé­né­rale et ra­frai­chis­sante. Idéale donc pour lut­ter contre l'ef­fet jambes lourdes et ré­ten­tion d'eau au ni­veau des che­villes no­tam­ment. Et lais­sez-faire vos mains… La len­teur est es­sen­tielle, pre­nez votre temps, en­ve­lop­pez votre pied avec les deux mains et trans­met­tez lui la cha­leur de vos mains. N'ap­puyez pas beau­coup, l'es­sen­tiel est dans le mou­ve­ment. Faites des mou­ve­ments cir­cu­laires comme pour ame­ner quelque chose d'un point à un autre, vous flui­di­fiez ain­si l'éner­gie. Con­cen­trez-vous sur la plante des pieds. Faites des pe­tites pres­sions au creux du pied et éti­rez len­te­ment et dé­li­ca­te­ment les doigts. Dans peu de temps vous connai­trez mieux vos pieds et vos propres sen­sa­tions et vous de­vien­drez un ex­pert du mas­sage des pieds !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.