Mai­grir en dor­mant c’est pos­sible aus­si

Santé Naturelle - - Forme Et Beauté -

Se­lon cer­taines re­cherches, quand on or­ga­nise bien ses re­pas le long de la jour­née, et en pré­voyant un di­ner léger, on peut perdre, pen­dant la nuit, 2 à 3 ki­los par mois ! Ce­la pa­raît in­sen­sé au dé­but. Après tout, si on dort c'est pour se re­po­ser. Pour­tant c'est aus­si une réa­li­té. A vrai dire, quand vous dor­mez « léger », vous pré­ser­vez la masse maigre et per­dez du gras. En ef­fet, le soir, l'or­ga­nisme dé­pense de l'éner­gie qu'il puise dans ses ré­serves. Les dé­penses éner­gé­tiques noc­turnes ne sont pas aus­si im­por­tantes que celles de la jour­née, certes, mais elles sont tout de même consi­dé­rables. Par ailleurs, si vous pre­nez un re­pas co­pieux le soir, votre corps pui­se­ra la nuit, un tout pe­tit peu de ses ré­serves, comme chaque soir, mais y ra­jou­te­rait deux fois plus de ca­lo­ries. Donc vous al­lez for­cé­ment vous le­vez tous les ma­tins avec quelques grammes en plus. Mai­grir en res­pi­rant nous pa­raît au­jourd'hui une nou­velle dé­cou­verte à es­sayer et à tes­ter. Pour­tant c'est une tech­nique pra­ti­quée de­puis très long­temps. Pour plus d'exer­cices de res­pi­ra­tion vi­si­tez : http://www.gent­side.com En tout cas tout se passe dans la tête, ce sont les pen­sées qui gou­vernent la ma­nière donc la même nour­ri­ture va être mé­ta­bo­li­sée dif­fé­rem­ment par deux per­sonnes dif­fé­rentes.

Les pen­sées gou­vernent la ma­nière dont la nour­ri­ture va être mé­ta­bo­li­sée dans

le corps

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.