Rien n’est dé­fi­ni­tif !

Santé Naturelle - - Psycho -

Les im­pacts plu­ri­fac­to­riels du stress pré­na­tal de­meurent dif­fi­ciles à cer­ner et à éva­luer. Mais heu­reu­se­ment, rien n'est dé­fi­ni­tif. Gé­né­ra­le­ment les ef­fets sont ré­ver­sibles. Au­tre­ment dit, Ce qui pour­rait af­fec­ter le foe­tus dans l'uté­rus de sa ma­man pour­rait être ré­cu­pé­ré dès que le bé­bé vient au monde. Les condi­tions qui s'of­fri­ront au bé­bé lors de sa nais­sance et pen­dant les pre­mières se­maines pour­raient lui faire rat­tra­per les sé­quelles de ses mo­ments d'in­sé­cu­ri­té pré­na­taux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.