Des huiles es­sen­tielles pour vaincre l’an­xié­té

On ne pré­sente plus l'aro­ma­thé­ra­pie. Le nombre d’ou­vrages ex­pli­quant les ver­tus et les usages des huiles es­sen­tielles ne se compte plus. On vous conseille d’avoir un ma­nuel chez vous pour y pui­ser des re­cettes adap­tées aux bo­bos du quo­ti­dien. Voi­ci, en at

Santé Naturelle - - Sommaire -

Le suc­cès des mé­thodes al­ter­na­tives pour lut­ter contre l’an­xié­té

Mé­di­ta­tion, re­laxa­tion, yo­ga, qi gong, tai-chi, so­phro­lo­gie... On ne dé­montre plus l’ef­fi­ca­ci­té des mé­thodes, dites à tort al­ter­na­tives, pour éra­di­quer l’an­xié­té. Mal­heu­reu­se­ment, ces mé­thodes ne sont pas en­core le pre­mier recours des Fran­çais souf­frant d’an­xié­té. Le mé­di­ca­ment de syn­thèse est en­core le pre­mier recours au­jourd’hui. Mais les chiffres in­diquent en même temps que les Fran­çais sont de plus en plus en­clins à es­sayer les mé­thodes al­ter­na­tives en ma­tière de san­té en gé­né­ral. Avec quelques séances de so­phro­lo­gie ou de yo­ga par mois, votre quo­ti­dien peut chan­ger à 360°. Il suf­fit d’être per­sé­vé­rant, ne pas lâ­cher au bout de quelques séances. Ces pra­tiques qui pro­cèdent d’un tra­vail de fond au ni­veau de votre éner­gie vi­tale, vous obli­ge­ront à vous concen­trer sur le mo­ment pré­sent et la ma­chine de l’es­prit au­ra moins d’éner­gie pour ali­men­ter ses pré­oc­cu­pa­tions. Mais il y a une po­tion ma­gique que vous pou­vez prendre pour al­ler im­mé­dia­te­ment dans les bras de Mor­phée, si vous n’ar­ri­vez pas à dor­mir après une jour­née char­gée. Une po­tion qui vous per­met­tra de vous dé­tendre et de chas­ser toutes ces pen­sées qui vous en­va­hissent et qui viennent d’on ne sait où... Cette po­tion ma­gique, ce sont les huiles es­sen­tielles.

Les huiles es­sen­tielles les plus ef­fi­caces pour lut­ter contre l’an­xié­té

Beau­coup d’huiles es­sen­tielles sont conseillées pour lut­ter contre les états an­xieux : l’au­bé­pine, le gé­ra­nium, la­vande, san­tal, orange douce, ro­main, bois de rose, mé­lisse, jas­min, rose-cy­près, etc. Ayez tou­jours une pe­tite bou­teille d’huile es­sen­tielle de votre choix, et res­pi­rez de temps en temps ce concen­tré de plantes. Outre la bonne odeur qui se dé­gage, une sen­sa­tion de plé­ni­tude va vous en­va­hir. Ces huiles peuvent être uti­li­sées sous forme de lo­tions pour mas­sages (di­luées dans une huile vé­gé­tale neutre de pré­fé­rence et de qua­li­té bio), dans le bain, ou di­rec­te­ment dans des dif­fu­seurs d’arômes.

Au­bé­pine : Plante très connue et très ef­fi­cace pour trai­ter l'an­xié­té et les troubles lé­gers du som­meil et même les troubles an­xieux liés à la mé­no­pause. Met­tez quelques gouttes sur vos draps, et vous se­rez sur­pris du ré­sul­tat. Vous al­lez pas­ser une très bonne nuit et les pen­sées an­gois­santes fon­dront comme neige au so­leil !

Gé­ra­nium : Dis­tin­guez d’abord l’huile es­sen­tielle de gé­ra­nium odo­rant de celle de gé­ra­nium bour­bon. La pre­mière a ce par­fum doux et sub­til qui res­semble à ce­lui de la rose. Elle est plus chère et plus odo­rante que son ho­mo­logue, et bien plus ef­fi­cace pour ap­por­ter la dé­tente men­tale et mus­cu­laire. An­ti­spas­mo­dique, elle agit en in­hi­bant la sé­cré­tion d’acé­tyl­cho­line, un neu­ro­trans­met­teur im­pli­qué dans l’ac­ti­vi­té mus­cu­laire. Sa­chez par ailleurs que l'huile es­sen­tielle de gé­ra­nium bour­bon fi­gure par­mi les huiles les plus re­cher­chées pour les soins beau­té.

La­vande : Une plante des plus

uti­li­sées en aro­ma­thé­ra­pie et en phy­to­thé­ra­pie, car très po­ly­va­lente et in­di­quée aus­si chez les en­fants, par op­po­si­tion à la plu­part des huiles es­sen­tielles ju­gées trop fortes pour les en­fants. L’huile es­sen­tielle de la­vande est in­di­quée en usage in­terne ou ex­terne. En in­terne sur un mor­ceau de sucre, en ex­terne en mas­sage, di­luée dans une huile vé­gé­tale de pré­fé­rence bio­lo­gique. Une sen­teur très agréable aus­si et qui va chas­ser les aca­riens de votre lit !

Jas­min : Une huile es­sen­tielle bien plus chère que les autres, bien plus pri­sée, et ce, de­puis l'An­ti­qui­té. Outre ses ver­tus apai­santes, elle est in­di­quée en soin de beau­té. Di­luée dans une huile vé­gé­tale nour­ris­sante (comme celle d’ar­gan ou de rai­sin), elle est in­di­quée pour le vi­sage pour li­mi­ter les sen­sa­tions de ti­raille­ments ou les rou­geurs ca­rac­té­ris­tiques des peux sen­sibles chez les per­sonnes stres­sées. No­tez en­fin ses ver­tus eu­pho­ri­sante et même aphro­di­siaque. Es­sayez quelques gouttes sur vos draps avant de dor­mir le soir.

Mé­lisse : Une plante ma­jeure en phy­to­thé­ra­pie pour trai­ter les pro­blèmes de ten­sion mus­cu­laire et d’an­xié­té. Elle est in­di­quée par tous les spé­cia­listes de l’aro­ma­thé­ra­pie pour pré­ve­nir les in­som­nies et di­mi­nuer la pres­sion ar­té­rielle et la ner­vo­si­té. Elle sou­lage aus­si les spasmes

et fa­ci­lite la di­ges­tion après un re­pas char­gé en émo­tions ou en conflits.

Ro­ma­rin : Une huile es­sen­tielle in­dis­pen­sable dans vos pla­cards, une des moins chères et des plus po­ly­va­lentes avec celle de la­vande. Elle est très ef­fi­cace pour dé­tendre les muscles, et no­tam­ment pour chas­ser les mi­graines. Quelques gouttes di­luées dans une huile vé­gé­tale à ap­pli­quer di­rec­te­ment sur le front en mas­sage, avec des pe­tits gestes cir­cu­laires. Son ef­fet est im­mé­diat et du­rable. Elle est très ef­fi­cace aus­si pour cal­mer les spasmes et les in­tes­tins ner­veux, suite aux pics d’an­xié­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.