« Elle avait conscience de sa grande beau­té »

Secrets d'Histoire - - Autour De L’histoire -

D’après Fran­çoise Ker­mi­na, sa bio­graphe, « Thé­ré­sa a conscience très jeune de sa grande beau­té. Elle en fait ra­pi­de­ment une arme re­dou­table pour do­mi­ner son en­tou­rage. Ses at­traits lui donnent as­su­rance et cou­rage : elle est in­ti­me­ment convain­cue qu’elle réus­si­ra à s’en sor­tir en toute cir­cons­tance. Et il est vrai qu’elle était do­tée d’une très grande in­tel­li­gence des si­tua­tions, qui lui a per­mis, in ex­tre­mis par­fois, de tra­ver­ser les tour­ments de la Ré­vo­lu­tion. Elle a une éner­gie, un amour de la vie qui triomphent de tout. Ce n’est pas une fé­mi­niste, c’est une femme libre, pour qui la fa­çon la plus ac­com­plie d’être une femme n’est pas de sin­ger les hommes, mais de les éclai­rer de sa grâce fé­mi­nine. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.