Chers amis lec­teurs,

Secrets d'Histoire - - EDITO - Sté­phane Bern

À l’heure où l’Eu­rope en quête d’iden­ti­té au­tant que de pro­jets d’ave­nir re­garde dans le ré­tro­vi­seur et com­mé­more la bou­che­rie de la Pre­mière Guerre mon­diale qui l’a en­san­glan­tée, la Rus­sie s’ap­prête en 2017 à ra­vi­ver une nou­velle fois le sou­ve­nir des tsars qui ont bâ­ti cet im­mense em­pire dont le der­nier mo­narque, Ni­co­las II, ab­di­qua il y a bien­tôt cent ans, le 2 mars 1917.

Les amou­reux d’His­toire que nous sommes ont tou­jours vi­bré à l’évo­ca­tion de cette dy­nas­tie car son épo­pée est digne des tra­gé­dies an­tiques, riche de pas­sions hu­maines dé­vas­ta­trices et d’am­bi­tions à la démesure de ce ter­ri­toire. « (...) l’his­toire des Romanov, trois siècles de gloire, de puis­sance et de sang », écri­vait Hé­lène Car­rère d’En­causse, comme en écho à ce que di­sait l’his­to­rien Mi­chel de Saint Pierre, au­tant fas­ci­né par l’as­cen­sion que la chute des Romanov, « une sin­gu­lière tri­bu au des­tin hors me­sure, com­po­sée de fous et de gé­nies, de bi­gots et de sa­cri­lèges, de brutes et de raf­fi­nés, d’as­sas­si­nés et d’as­sas­sins, d’im­puis­santes vic­times et de bâ­tis­seurs mau­dits ». De fait, le des­tin des Romanov a tou­jours in­tri­gué tant par son ir­ré­sis­tible as­cen­sion qui dé­bute en 1613 avec Mi­chel Romanov, par­ti du mo­nas­tère Ipa­tiev à Kos­tro­ma, que par sa chute et sa ter­rible fin dans un bain de sang à la vil­la Ipa­tiev d’Eka­te­rin­bourg le 17 juillet 1918, lorsque les bol­che­viks as­sas­sinent Ni­co­las II et sa fa­mille. Ce nu­mé­ro de Se­crets d’His­toire nous plonge dans l’in­croyable des­ti­née de cette dy­nas­tie mais aus­si dans sa fin tra­gique et le mys­tère qui plane en­core sur la nuit san­glante d’Eka­te­rin­bourg, nous fait re­vivre les grandes heures de l’ami­tié fran­co-russe entre Ni­co­las II et la Ré­pu­blique fran­çaise, avant de nous ai­der à com­prendre la ver­ti­gi­neuse des­cente aux en­fers dans le sillage de la ré­vo­lu­tion d’Oc­tobre.

Pour au­tant, l’ori­gi­na­li­té du ma­ga­zine Se­crets d’His­toire est d’of­frir à ses lec­teurs une di­ver­si­té de su­jets au­tant qu’une mul­ti­pli­ci­té de clés d’en­trée dans l’His­toire.

Ce nu­mé­ro vous per­met ain­si de pé­né­trer dans les cou­lisses du pou­voir en com­pa­gnie de la comtesse Du Bar­ry qui gou­verne par les sens un Louis XV vieillis­sant, mais ins­pire consi­dé­ra­ble­ment les arts et les ar­tistes et de­vient une grande mé­cène à qui les plus grands sou­ve­rains de la terre ren­dront hom­mage. « Pas­sez, Ma­dame, la beau­té est tou­jours reine », lui dit l’em­pe­reur Jo­seph II, frère de Ma­rie-An­toi­nette, ve­nu lui rendre vi­site après la mort de Louis XV et re­fu­sant qu’elle lui cède le pas. Après tout, l’amour écrit l’His­toire au même titre que les autres pas­sions hu­maines que sont l’at­trait du pou­voir et des ri­chesses ma­té­rielles. Le ma­ga­zine Se­crets d’His­toire re­ven­dique plei­ne­ment de re­mettre les êtres de chair et de sang au coeur de cette fascinante épo­pée, car c’est ain­si que cha­cun d’entre nous peut s’iden­ti­fier à leurs des­tins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.