Édouard VII, l’artisan de l’En­tente cor­diale

À la veille de la Pre­mière Guerre mon­diale, le règne de neuf an­nées de ce roi, un peu ou­blié, fut bref mais dé­ci­sif. Il est le seul à avoir ré­gné sous le nom de SaxeCo­bourg et Go­tha.

Secrets d'Histoire - - AU COEUR DE L’HISTOIRE - Par Béa­trice Dang­van

Une grande agi­ta­tion règne au pa­lais de Bu­ckin­gham ce 9 no­vembre 1841. Vic­to­ria vient de mettre au monde son pre­mier fils, l’hé­ri­tier du trône, Al­bert Édouard, qui se­ra sur­nom­mé Ber­tie. Le nou­veau prince de Galles est char­mant, drôle et so­ciable mais il déses­père son père. Le Prince consort Al­bert veut en faire un mo­dèle de roi. Or l’en­fant ne s’in­té­resse à rien d’autre qu’aux uni­formes. D’Ox­ford à Cam­bridge, il achè­ve­ra sans en­thou­siasme le cycle de ses études. En gran­dis­sant,Ber­tie s’est dé­cou­vert un autre et puis­sant centre d’in­té­rêt : les femmes. À 20 ans, sa ré­pu­ta­tion de sé­duc­teur est éta­blie. Alors qu’il as­siste à des ma­noeuvres mi­li­taires en Ir­lande, ses ca­ma­rades of­fi­ciers lui font la sur­prise de ca­cher dans sa tente une ac­trice, Nel­lie Clif­den, qu’il ra­mène à Windsor. Sho­cking ! Ber­tie est fian­cé à la prin­cesse Alexan­dra de Da­ne­mark. Son père, qui re­doute un scan­dale, lui rend vi­site à Cam­bridge en no­vembre 1861 pour le rai­son­ner. Dé­jà souf­frant, Al­bert voit son état s’ag­gra­ver au re­tour de cette ren­contre. Deux

Édouard VII, en 1902, en te­nue de cou­ron­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.