Na­po­léon et le canal de Nantes à Brest

Secrets d'Histoire - - BALADE EN RÉGION -

Au xvie siècle, des né­go­ciants af­fré­tant des na­vires au ca­bo­tage sur les côtes bre­tonnes, s’es­timent trop tri­bu­taires du mau­vais temps et des vents contraires. Ils songent donc à re­lier huit ri­vières entre elles pour créer une route d’eau in­té­rieure. Mais le coût des tra­vaux fait aban­don­ner l’idée, et fi­na­le­ment, ce sont des consi­dé­ra­tions stra­té­giques qui la re­mettent d’ac­tua­li­té. En ef­fet, pen­dant les guerres na­po­léo­niennes, la flotte an­glaise contrôle les côtes bre­tonnes de telle ma­nière que l’accès à Brest se trouve in­ter­dit. Les re­liefs bre­tons, peu éle­vés, sont as­sez es­car­pés pour exi­ger la construc­tion de plu­sieurs di­zaines d’écluses. Ce­ci ex­plique pour­quoi les tra­vaux, lan­cés en 1811, ne s’achèvent qu’en 1858, sous Na­po­léon III.

La ba­taille du Cap Fi­nis­tère, le 22 juillet 1805, du­rant la­quelle l’ami­ral Ro­bert Cal­der em­pêche la flotte fran­coes­pa­gnole d’en­trer à Brest. C’est ce blo­cus qui dé­cide Na­po­léon à faire creu­ser un canal de Nantes à Brest. Pein­ture de William An­der­son (1757-1837).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.