Si­mone Ber­tière : « À la fin de son règne, Louis XIII ne sup­por­tait plus du tout Ri­che­lieu. »

Si­mone Ber­tière est his­to­rienne. Elle a ré­cem­ment pu­blié Louis XIII et Ri­che­lieu – La Ma­len­tente, (édi­tions de Fal­lois).

Secrets d'Histoire - - AU COEUR DE L’HISTOIRE - Pro­pos re­cueillis par Béa­trice Dang­van

Votre ou­vrage évoque les re­la­tions entre le roi Louis XIII et le car­di­nal Ri­che­lieu. Jus­qu’à quel point ne s’ai­maient-ils pas ?

Il n’y a ja­mais eu le moindre sen­ti­ment entre eux, dans la me­sure où ni l’un ni l’autre ne se fai­saient confiance. Ri­che­lieu crai­gnait tou­jours de se faire ren­voyer par Louis XIII et le roi re­dou­tait sans cesse que Ri­che­lieu lui pré­pare un mau­vais coup. Le mo­narque avait pour­tant une ad­mi­ra­tion in­con­tes­table pour son mi­nistre. Par la su­pé­rio­ri­té de ses rai­son­ne­ments, Ri­che­lieu for­çait Louis XIII à ap­pro­fon­dir ses dé­ci­sions. Ain­si, il orien­tait ses choix.

Comment Louis XIII vi­vait-il cette dé­pen­dance ?

Le roi râ­lait en per­ma­nence contre son mi­nistre, le cri­ti­quait de ma­nière ou­verte, ré­pan­dait toutes sortes de mé­chan­ce­tés sur lui. Les choses se sont gâ­tées quand, à la fin de son règne, Louis XIII s’est rap­pro­ché des dé­vots. À cause de sa po­li­tique de forte im­po­si­tion et de taxes, Ri­che­lieu était très im­po­pu­laire. C’est le mo­ment où, connais­sant le goût du roi pour les beaux hommes, Ri­che­lieu lui a lan­cé Cinq-Mars dans les pattes. Avec la fin dra­ma­tique qu’on sait : le com­plot contre Ri­che­lieu et l’exé­cu­tion du fa­vo­ri.

Comment Louis XIII a-t-il ré­agi quand on lui a an­non­cé la mort de Ri­che­lieu ?

Il n’a rien dit mais il a ma­ni­fes­té un sou­la­ge­ment évident. On a dit qu’il sou­riait lors­qu’il est sor­ti de la chambre du dé­funt. Peu avant de mou­rir, Ri­che­lieu a fait sa­voir à Louis XIII qu’il avait dé­cou­vert que ce der­nier avait ta­ci­te­ment consen­ti à la ten­ta­tive d’as­sas­si­nat par Cinq-Mars sur sa per­sonne. In­fluen­cé par son fa­vo­ri, en ef­fet, Louis XIII ne sup­por­tait plus son mi­nistre. Au fi­nal, c’est tout de même Ri­che­lieu qui a ga­gné la par­tie. Le roi a sui­vi son der­nier conseil : choi­sir Ma­za­rin, son pro­té­gé, pour lui suc­cé­der !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.