Châ­teau du Haut-Koe­nig­sbourg, Bas-Rhin

Secrets d'Histoire - - PORTFOLIO -

Au xiie siècle, l’em­pe­reur Fré­dé­ric II de Ho­hens­tau­fen dresse un pre­mier châ­teau. Trois siècles plus tard, et après avoir été le re­paire de che­va­liers bri­gands ter­ro­ri­sant la ré­gion, l’édi­fice est ré­duit en ruines. Les Habs­bourg confient le site à une puis­sante fa­mille d’ori­gine suisse, les Thier­stein, qui en fait un ar­ché­type de dé­fense mo­derne contre l’ar­tille­rie. Deux siècles plus tard, la guerre de Trente Ans lui porte un nou­veau coup fa­tal. Ce n’est qu’au xixe siècle, avec la vogue du ro­man­tisme pour les ves­tiges, que Guillaume II d’Al­le­magne, qui vient d’an­nexer l’Al­sace, charge l’ar­chi­tecte Bo­do Eb­hardt, très ins­pi­ré par le tra­vail de Viol­let-le-Duc, de faire re­naître le glo­rieux châ­teau.

En­vi­ron­né de la fo­rêt de Sé­les­tat et do­mi­nant la plaine d’Al­sace, le châ­teau haut per­ché du Haut-Koe­nig­sbourg.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.