Champ­val­lon, l’amour « su­pé­rieur » de Mar­gue­rite

Secrets d'Histoire - - AU COEUR D’UNE VIE -

Fin 1580, Mar­gue­rite croise le che­min de Jacques de Har­lay, sei­gneur de Champ­val­lon. Elle tombe folle amou­reuse de ce bel éru­dit avec qui elle va échan­ger des lettres en­flam­mées. Celles-ci té­moignent de la vi­sion néo­pla­to­ni­cienne de Mar­gue­rite d’un amour « su­pé­rieur », idéal, cé­lé­brant l’union des âmes au­tant que des corps. Les amants sont très at­ta­chés l’un à l’autre et la liai­son est pu­blique. On ra­conte même (la ru­meur est cer­tai­ne­ment in­fon­dée) qu’elle se­rait tom­bée en­ceinte et au­rait avor­té ou ac­cou­ché en se­cret.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.