Le par­ti­cu­la­risme basque

Secrets d'Histoire - - BALADE EN RÉGION -

Au par­ti­cu­la­risme lin­guis­tique, s’ajoute la ques­tion d’une spé­ci­fi­ci­té phy­sio­lo­gique des Basques. De nom­breuses études se sont pen­chées sur les ca­rac­té­ris­tiques bio­lo­giques et mor­pho­lo­giques des ha­bi­tants de la ré­gion. Elles semblent at­tes­ter d’as­pects ori­gi­naux, dis­tincts des ceux des po­pu­la­tions voi­sines et dont l’ori­gine re­monte à des mil­lé­naires. En outre, une étude me­née sur des restes hu­mains da­tant de la fin du pa­léo­li­thique et du néo­li­thique té­moigne de la pré­sence dans la ré­gion d’un homme à la mor­pho­lo­gie dif­fé­rente de celle des autres types eu­ro­péens. L’ex­pli­ca­tion de ce « par­ti­cu­la­risme » basque, tou­jours dé­ce­lable au­jourd’hui, n’a pas en­core été éta­blie avec cer­ti­tude. Les cher­cheurs semblent tou­te­fois s’ac­cor­der sur un point : les Basques com­posent l’un des groupes eth­niques les plus an­ciens du conti­nent.

À Saint-Pa­lais, lors du fes­ti­val de Force basque, 8 équipes de Basse-Na­varre et de Soule s’af­frontent au cours d’épreuves, dont celle des « Bû­che­rons ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.