Une pomme bien ju­teuse

Secrets d'Histoire - - EN COULISSES -

Le sur­nom « Big Apple », qui dé­signe New York, ap­pa­raît pour la pre­mière fois sous la plume d’un jour­na­liste en 1924. Il l’a en­ten­du dans les écu­ries de la Nou­velle-Or­léans où les em­ployés bap­tisent ain­si la grande ci­té de la côte Est. La ville pos­sède alors les plus grands champs de courses des États-Unis et les prix que rem­portent les par­ti­ci­pants de ses concours hip­piques sont les plus im­por­tants. Les jo­ckeys en parlent sou­vent en les nom­mant « apples », un vo­cable qui évoque des pommes bien ju­teuses. Le sur­nom se po­pu­la­rise vite, bien­tôt re­pris par le mi­lieu du jazz, qui voit lui aus­si New York comme la ca­pi­tale de la mu­sique, là où cha­cun peut de­ve­nir riche.

New York, sur­nom­mée « Big Apple » (la grosse pomme) de­puis les an­nées 1920.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.