Skieur vert sur tapis blanc –

Ski Magazine - - Actus -

Une école de ski qui s’en­gage ac­tive­ment con­tre le réchauf­fe­ment cli­ma­tique ? Ça s’ap­pelle Ecorid­ers ski School et c’est le pro­jet de Stéphane La­garde. Son ob­jec­tif est de prou­ver que l’écolo­gie peut être vécue non comme une pu­ni­tion mais comme une op­por­tu­nité. C’est aussi un pro­jet con­cret où l’école a ap­pliqué la dé­marche « Mesurer, Ré­duire, Com­penser » . Mesurer son im­pact à l’aide d’un bi­lan car­bone en 2008- 2009. Ré­duire ses émis­sions de GES ( Gaz à Ef­fet de Serre) grâce à l’util­i­sa­tion de matéri­aux re­cy­clés pour les tenues, trans­ports en com­mun pour les dé­place­ments dans la val­lée, tra­vail avec les ac­teurs lo­caux pour les pique- niques, héberge­ments éco- la­bel­lisés. Et en­fin com­penser en tra­vail­lant avec Pur Pro­jet pour soutenir un pro­jet d’agro- foresterie dans la ré­gion d’Alto Huayabamba, en Ama­zonie péru­vi­enne. Ce qui a per­mis à l’école Ecorider, non seule­ment de com­penser une par­tie des flux résidu­els in­com­press­ibles ( le trans­port qui représente128 tonnes eq. CO2), mais aussi de tra­vailler sur le vo­let économique et so­cial. Une autre preuve de l’en­gage­ment de l’école est son tra­vail avec Rip Curl et Dy­nas­tar sur l’éco- con­cep­tion du matériel. Pour l’hiver 2013/ 2014 Rip Curl a créé pour Ecorider une nou­velle tenue de ski 100 % polyester re­cy­clé. Dy­nas­tar de son côté a tra­vaillé avec Stéphane La­garde pour pro­duire une série spé­ciale « Cham » éco- conçue à base de matéri­aux re­nou­ve­lables ( fi­bres de lin, bois) et de fi­bres de basalte pour rem­placer la fi­bre de car­bone. Des ac­tions con­crètes qu’on aimerait voir plus sou­vent ! www. ecorider. org

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.