BIL­L­ABONG PA­PARAZZI

Ski Magazine - - Actus - L’avis de Éric Berg­eri

35 litres / 150 www.bil­l­abong.com/eu/ C’est un sac que j’ai longue­ment développé avec Bil­l­abong. J’ai es­sayé de met­tre dans ce sac le plus pos­si­ble de dé­tails ayant à voir avec la sim­plic­ité, la pratic­ité et la sécu­rité, pour le matériel et le pho­tog­ra­pherideur. Le tout en me bas­ant sur mes an­nées d’ex­péri­ences bonnes et mau­vaises sur la neige. Au niveau de la pratic­ité, je voulais un « tout-en-un ». Un sac aussi bon sur la neige qu’en­tre deux avions.

Poches et ac­ces­sori­sa­tion

Le sac est plein de dé­tails tech­niques. En plus d’un zip­per, je voulais une bou­ton­nière le long de la poche prin­ci­pale. Pourquoi ? Sim­ple­ment parce que du­rant un trip en Alaska le zip­per de mon an­cien sac avait eu la mau­vaise idée de casser du­rant la journée de shoot. Une bou­ton­nière est une sécu­rité sec­ondaire in­téres­sante et peu coû­teuse qui peut sauver une journée ! En­suite il a un sif­flet. À portée de bouche. Une poche ex­térieure pra­tique pour en­filer une pelle repliée. Un sys­tème de cein­ture que j’ai em­prunté aux cein­tures à plomb que j’util­i­sais dans ma je­unesse en plongée sous-ma­rine (les sys­tèmes ont changé depuis). Rapide et pra­tique. On peut en­lever la cein­ture en pas­sant la main dessus. Pas de clips à pres­sion­ner comme dans quasi tous les straps du marché, ici c’est plus solide en plus d’être pra­tique. Ainsi, en cas d’ur­gence, le sac peut être largué en une mi­crosec­onde. In­téres­sant lorsque l’on se dé­bat dans une avalanche ou en prévi­sion, lors de fran­chisse­ment de pas­sages risqués. Une cou­ver­ture d’ur­gence. J’en avais tou­jours une dans mes sacs avant. Je pense que l’in­clure dans le sac est presque un de­voir ! Je n’ai dû m’en servir qu’une fois, mais seule­ment pour cette fois-là, je ne re­grette pas de l’avoir portée toutes ces an­nées. Il y a aussi un com­par­ti­ment dor­sal pour un or­di­na­teur por­ta­ble, que j’utilise comme com­par­ti­ment à vêtements secs et sonde sur la neige. La poche ex­térieure est faite pour caler des pochettes A4 et elle est aussi par­faite pour une pelle repliée. En­fin, les com­par­ti­ments à Vel­cro sont facile­ment trans­formables pour bien ranger tout le matos.

Si on de­vait l’améliorer…

Une couleur plus flash pour plus de sécu­rité en mon­tagne ! Et une ver­sion ABS… Mais là en­tre en jeu d’autres con­traintes de poids et d’en­com­bre­ment.

His­toire

Je l’ai util­isé dernière­ment pour mes voy­ages les plus ex­o­tiques (Abk­hazie, Né­pal, Iran, Kirghizis­tan, Inde) et il ne m’a ja­mais déçu ! Je veux voy­ager léger et depuis quelques an­nées je le fais tou­jours avec ce sac à dos, un autre à roulette et c’est tout. Il suf­fit juste de faire du gros chan­tage à un rideur pour qu’il me prête une planche pen­dant le trip et le tour est joué !

Autres sacs ?

Avant ce sac j’util­i­sais surtout du matériel Lowe Pro. Je recom­mande beau­coup aussi, c’est du costaud.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.