LAST FRON­TIER HÉLISKIING

Ski Magazine - - Enquête -

Créée par un Suisse – Ge­orge Ros­set – il y a 19 ans, Last Fron­tier Héliskiing est l’un des lead­ers de l’héliski au Canada. Elle dis­pose d’une con­ces­sion ex­clu­sive de 9 500 km² au nord-ouest de la Colom­bie-Bri­tan­nique, soit un ter­ri­toire grand comme un tiers de la Suisse (à titre de com­para­i­son, les 3 Vallées s’éten­dent sur 350 km²) ! L'héberge­ment se fait dans deux lodges pou­vant ac­cueil­lir 50 per­son­nes au to­tal, l'un au sud-ouest de la con­ces­sion, l'autre en son cen­tre. Last Fron­tier Héliskiing pro­pose des séjours de 4, 5 ou 7 jours, de mi-décem­bre à mi-avril, dans des con­di­tions ex­cep­tion­nelles : 25 m de chutes de neige cu­mulées chaque hiver (à 1 600 m d’al­ti­tude), avec 6 m de neige en per­ma­nence. On ef­fectue générale­ment en­tre 8 et 12 de­scentes par jour – avec seule­ment cinq à dix min­utes de vol pour l’ac­cès à une nou­velle de­scente – pour un dénivelé cu­mulé quo­ti­dien vari­ant en­tre 4 000 et 8 000 m. Il y a en­v­i­ron 850 runs référencés dans cette con­ces­sion, les plus courts faisant 710 m, les plus longs 2 000 m de dénivelé d’une traite. « Notre prin­ci­pal atout, c’est d’être pra­tique­ment cer­tains de pou­voir voler tous les jours, parce que nous n’évolu­ons pas à des al­ti­tudes très hautes (2600 mètres au max­i­mum). Les héli­cop­tères peu­vent quasi­ment tou­jours voler jusqu’à la lim­ite des ar­bres, ce qui per­met de skier en forêt. En moyenne, sur un séjour d’une se­maine, il n’y a qu’une demi-journée où on ne peut pas voler. Dans ce cas, vous pou­vez tou­jours prof­iter des in­stal­la­tions des lodges: spa, sauna, mas­sage, salle de gym avec ap­pareils de mus­cu­la­tion, jac­cuzzi, ham­mam, etc. » , ex­plique Alexis Lalanne, l’agent français qui com­mer­cialise les séjours de Last Fron­tier Heliski­ing. Comme de nom­breuses com­pag­nies d’héliski, LFH vous vend du dénivelé : « Pour un séjour de 7 jours, nous garan­tis­sons 30 500 mètres de dénivelé né­gatif cu­mulé. Le dénivelé non skié est rem­boursé, et le dénivelé sup­plé­men- taire ef­fec­tué est fac­turé. Toutes les de­scentes que nous pro­posons sont car­tographiées et référencées, avec à chaque fois le dénivelé ex­act. C’est en­suite à chaque client de se gérer au jour le jour » , pré­cise Alexis Lalanne. Les prix vari­ent de 8 210 à 11 350 dol­lars cana­di­ens (5 390 eu­ros à 7 450 eu­ros) pour un séjour de 7 jours et un min­i­mum de 4 870 dol­lars cana­di­ens pour cer­tains séjours de 4 jours (3 200 avec une garantie de 17 500 mètres de dénivelé. In­fos et réser­va­tions : www.last­fron­tier­he­liski.fr ; Alexis Lalanne au 0695 39 95 69 ; alexis@last­fron­tier­heli.com

© Tris­tan Shu/Pure Ski Com­pany

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.