GRAN­DES BELLES COURBES

Ski Magazine - - Tests 2015 / Piste -

Ce Code est re­con­duit à l’iden­tique, et dans sa série il est le moins « chargé » , com­paré aux très agres­sifs mod­èles L et S qui ont sur lui l’avan­tage du Ti­tanal. Mais la couche élas­tomère UVO ab­sorbe les vi­bra­tions sans ajouter de poids à ce mod­èle « per­for­mant ac­ces­si­ble » com­paré ici à un RTM 81 de car­ac­tère… Du car­ac­tère ce UVO n’en manque pas, lui qui af­fiche d’abord une sta­bil­ité cou­plée à une ac­céléra­tion, dé­coif­fantes en gran­des courbes. On se prend à aller vite, très vite, sur cet en­gin ac­crocheur et très per­for­mant, qui de­mande à être em­mené avec beau­coup de puis­sance et un peu de tech­nique. Car le Code UVO n’est pas un ski facile, du genre de ceux qui s’of­frent sans con­trepar­tie. Il a un toucher de neige as­sez moyen et se montre peu tolérant, très ex­igeant et pas très poly­va­lent. Mais c’est pour mieux en­t­hou­si­as­mer dans ses points forts, qui sont la grande courbe, la vitesse et la pré­ci­sion. En petits vi­rages, on a plus de mal en dé­clenche­ment, et les tran­si­tions de­man­dent de rester vig­i­lant, mais la douceur de con­duite est bien là, ap­pré­cia­ble pour un ski de cette trempe, qui se montre par ailleurs plutôt en­clin à en­chaîner des godilles dérapées et à se met­tre en con­duite glis­sée, ce qui est plutôt ras­sur­ant. Un ski à réserver au très bon voire ex­cel­lent skieur qui saura le dompter et en tirer la quin­tes­sence. Un vrai car­ac­tère, fougueux et en­t­hou­si­as­mant, mais pas pour tous les goûts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.