LE NAVIRE AMIRAL

Ski Magazine - - Tests 2015 / Hors-Piste -

In­changé, le Megawatt reste un des très gros skis de mon­tagne qu’on voit un peu partout dans les sta­tions en­gagées. Il est ac­com­pa­gné depuis 4 ans dans la gamme par un « papa » mon­strueux, le Gi­gawatt, qui lui donne la cau­tion, mal­gré ses 125 mm au patin, de ne pas être le plus fat de la mar­que. Les tes­teurs ne pour­ront se dé­par­tir d’un bi­ais posi­tif sur ce ski qui, d’an­née en an­née re­vient sans grands change­ments mais tou­jours en­t­hou­si­as­mant. Bien sûr ce n’est pas un ski pour la piste, on y trou­vera peu de sen­sa­tions, avec une spat­ule ef­facée et peu de re­lance, mais on s’en tir­era tou­jours, et c’est sans doute le seul point de poly­va­lence qui est vrai­ment sac­ri­fié. Le Megawatt est bon partout, même en ter­rain ex­igeant la spat­ule est ef­fi­cace et n’em­bar­que pas dans les pa­quets, du coup l’en­sem­ble reste bien en ligne. Il faut juste s’habituer à skier « sans spat­ule » , surtout sur l’an­gle… Évidem­ment, en grosse poudre on est sur un petit nuage, on ou­blie le ski et on pense plaisir, avec une spé­cial­ité de grande courbe à moitié slidée, hy­per moderne. Même en sit­u­a­tions moins idylliques, on se met rarement en panique sur ce ski facile à gérer, qui de­mande peu de tech­nique pour être ap­pré­cié. Il fau­dra charger l’avant pour vrai­ment at­ta­quer car il de­mande un peu d’habi­tude et un bon place­ment pour prof­iter de cet in­croy­able pivot à plat tout sim­ple qui le rend si agréable. Une réus­site, pour am­a­teurs de grosse poudre et de gros ski de mon­tagne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.