POUSSEZ- VOUS, J’AR­RIVE !

Ski Magazine - - Tests 2015 / Femmes -

Völkl pos­sède plusieurs gammes de skis des­tinés aux femmes et dans cette con­struc­tion par­ti­c­ulière, on ne retrouve que l’Aura. Dé­cli­nai­son du Kenja, le Yumi s’an­nonce sans la fameuse plaque mé­tallique en top sheet. Après avoir éreinté maintes fois ce Kenja, voilà que l’on revoit un peu notre juge­ment sans pour au­tant nous re­nier. Si l’on a tou­jours re­connu au Völkl une sta­bil­ité et une so­lid­ité sans faille, on ne lui a ja­mais par­donné de ne pas pou­voir boucler les courbes. En cause, sa plaque mé­tallique en top sheet qui ne peut être plus fine dixit les con­cep­teurs ger­maniques. Du coup, ce qui fonc­tionne à merveille sur les mod­èles hommes partageant cette con­struc­tion orig­i­nale ( le Mantra en est le meilleur ex­em­ple) peine ici du fait du manque de bras de le­vier sur les petites tailles. Selon la neige, il va être donc dif­fi­cile de boucler dix courbes d’af­filée sans dé­passer les 100 km/ h, dé­tail qui ne gêne ab­sol­u­ment pas le Kenja. Rien ne le fait dévier et en trafole, dans les neiges de com­bat, c’est de la boucherie ! Les bonnes skieuses sportives, qui ai­ment la vitesse, ne seront pas déçues mais par­fois sur­prises par le car­ac­tère « speed » de ce ski, idem les débu­tantes qui cherchent avant tout un ap­pui sta­ble après avoir tourné en pivot. En de­hors des pistes, le Völkl porte mieux qu’il ne dé­jauge mais s’avère ex­cel­lent une fois lancé. Un ski ef­fi­cace mais peu joueur, au car­ac­tère ( un peu trop) fort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.