AT­TACHANT !

Ski Magazine - - Tests 2015 / Femmes -

Le Yumi est dom­iné par le Kenja, à 87 mm, puis l’Aura à 96 mm, les deux ayant la fameuse con­struc­tion avec plaque ti­tanal en top sheet. Testé l’an dernier en 168 cm, donc un poil plus long, on con­firme tout le bien que l’on pense de lui avec néan­moins deux nu­ances : il ap­pa­raît ici plus agres­sif et moins tolérant qu’un peu plus long. Au­tant dire qu’il faut être bien réveillé et avoir en­vie de faire du sport lorsqu’on part avec ce Yumi, ce qui ne sig­ni­fie pas qu’il est dif­fi­cile à skier pour au­tant. C’est juste que son car­ac­tère le pousse à en de­man­der tou­jours plus, à pren­dre de l’an­gle comme au­cun autre grâce à son ac­croche au top, bref, à être én­ergique. Sta­ble, il ad­met sans broncher la vitesse et la cherche même, d’où une cer­taine fascination pour les gran­des courbes. En mode « at­taque » , c’est un bon­heur qu’il sait faire partager mais comme pour d’autres skis, il s’agit d’ap­puyer sur les languettes et surtout de ne pas se met­tre en ar­rière pour prof­iter des qual­ités de ce Völkl tout feu tout flamme. En toutes neiges, sa vi­vac­ité et son manque de tolérance ternissent quelque peu le tableau si l’on veut garder le même ry­thme que sur le dur alors qu’il dérape cor­recte­ment et piv­ote sans trop rechigner, ce qui per­met de l’ex­ploiter sans prob­lème pour peu qu’on lève le pied. Un ex­cel­lent ski, mais pour les bonnes skieuses qui veu­lent de l’ac­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.