>

Ski Magazine - - Dreamline -

Com­mepartout, rien n’est ni tout noir ni tout blanc, mêmeen­pleinepoudreuse. Loind’être par­fait, le Freeride World Tour a per­mis et per­met à tou­jours plus de rideurs d’éclore et de pou­voir pra­ti­quer sere­ine­ment. La dif­fu­sion mé­di­a­tique et les chiffres du live we­b­cast en con­stante aug­men­ta­tion in­diquent qu’il yaun­pub­lic pour­con­som­mer du freeride par écrans in­ter­posés. Même si la bataille Amériques con­tre Europe nuit à l’im­age du sport, on ne peut que saluer un tel ef­fort d’or­gan­i­sa­tion pour of­frir un spec­ta­cle de qual­ité au plus grand nom­bre. Comme au foot, il y a des pubs au bord du ter­rain, mais celles- ci per­me­t­tent de payer l’en­trée au stade et l’abonnement à BeIN Sport.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.