Marie Martinod, au nom des siens –

Ski Magazine - - Actus -

Le sourire de Marie, le 12 février 2014, lors de la fi­nale du half pipe de Sotchi, en dit long sur la saveur de cette mé­daille. De l’ar­gent qui vaut de l’or. Une belle vic­toire pour cette freestyleuse au par­cours im­prob­a­ble. Après avoir tout rem­porté dans les an­nées 2000 ( X Game, US Open), Marie Martinod, alors âgée de seule­ment 23 ans, dé­cide de ranger ses « twin tip » au garage pour vivre une vie nor­male. En­fin presque… Elle de­vient gérante d’une boîte de nuit, com­pagne et ma­man d’une pe­tite Mélirose. Jusqu’à ce que son amie Sarah Burke débar­que en 2011 pour lui an­non­cer, au re­tour d’une com­péti­tion, que le half pipe de­ve­nait dis­ci­pline olympique. Elle la sup­plie même de rechausser les skis et ten­ter l’aven­ture avec elle. Ce n’est pour­tant pas le mo­ment, Marie a une fille, un mari, un boulot, sort d’un grave ac­ci­dent de voi­ture et n’a pas skié depuis des an­nées. Mais le décès tragique de Sarah en 2012, va mar­quer Marie à ja­mais. Forte de son ex­péri­ence, son en­vie, son en­tourage et de la bonne étoile qui veille sur elle, Marie se lance et s’en­v­ole vers une nou­velle car­rière. Elle gagne le SFR Tour et rafle le titre de cham­pi­onne de France l’an­née de son re­tour ( 2012), puis rem­porte les X Games à Tignes en 2013 et son ticket pour les JO, où elle of­frira la 15e mé­daille tant at­ten­due à la délé­ga­tion française. Une belle his­toire racon­tée dans le doc­u­men­taire Au nom des miens, réal­isé par Lau­rent Jamet et disponible depuis cet au­tomne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.