>>

Ski Magazine - - Stations Freeride / Hors-piste -

et ac­ces­si­bles depuis le som­met de Mar­motte 3. En­gage­ment cer­tain donc ex­péri­ence ex­igée. La combe du loup reste, mal­gré sa fréquen­ta­tion, fort agréable. En­fin, ten­tez aussi le hors-piste de la Chapelle qui com­mence au Sig­nal de l’Homme et se ter­mine à la chapelle Sain­tGi­raud sur la route d’Auris. At­ten­tion au re­tour à pied, un peu long. Dernier con­seil : mé­fiez-vous avant de ten­ter le « ver­sant des Anglais » depuis la piste rouge « sou­veraine » sur Vil­lard-Rec­u­las. Ils sont suff­isam­ment nom­breux à s’y être fait piéger.

Savoir la météo qu’il fera de­main ou même tout à l’heure reste un art div­ina­toire mais le web a per­mis l’émer­gence de quan­tité de sites météo am­a­teurs dont la qual­ité n’a par­fois rien à en­vier aux sites pro­fes­sion­nels.

Tout part du mod­èle météorologique, un mod­èle numérique de prévi­sion du temps et du cli­mat. À par­tir de don­nées satel­li­taires et d’ob­ser­va­tions in situ (sta­tions au sol, ra­diosondages, cap­teurs en­vi­ron­nemen­taux), il simule l’évo­lu­tion de l’at­mo­sphère en trois di­men­sions selon les lois de la physique. Pour de­venir de vraies prévi­sions météorologiques les ré­sul­tats de sim­u­la­tion – ou runs dans le jar­gon – doivent en­core être ex­per­tisés par des prévi­sion­nistes. En rè­gle générale, les runs sor­tent toutes les six heures, mais les cartes ne sont disponibles que plusieurs heures plus tard en rai­son des temps de cal­cul et d’an­a­lyse néces­saires pour ré­soudre des mil­liards d’équa­tions math­é­ma­tiques. Tout le monde ne dis­pose pas d’une telle puis­sance qui se mesure en téra ou pétaflops (mille mil­liards ou un mil­lion de mil­liards d’opéra­tions par se­conde), ce qui de facto réserve ce priv­ilège à des agences météo éta­tiques ou des en­treprises ca­pa­bles d’in­ve­stir en con­séquence. Cer­tains sites météo général­istes comme me­teoblue.com, me­teo­ciel.fr ou en­core me­teo60.fr font tourner leur pro­pre ver­sion dérivée du mod­èle améri­cain WRF disponible li­bre­ment.

Page de gauche : Manu Rib­era s’ou­vre la combe des Peyrins à l’Alpe d’Huez. Puis un des jo­lis couloirs tou­jours dans les Peyrins. De la grand Combe aux couloirs en­gagés, il y en a pour tous à l’Alpe d’Huez.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.