LFICHE PRA­TIQUE EN­GEL­BERG

Ski Magazine - - Station -

Y ALLER

Ac­ces­si­ble di­recte­ment en train via Lucerne. Par la route à 4 h d’An­necy.

FOR­FAIT

For­fait journée à 62 CHF.

HÉBERGE­MENT

L’au­berge de je­unesse reste la meilleure so­lu­tion pour tout bon fauché, si­non l’of­fre hôtelière ne fait pas dé­faut. Es­sayez le Ski Lodge, vous y crois­erez peut-être les pros de pas­sage, à dé­faut vous y man­gerez très copieuse­ment.

BONS PLANS

La folie du Fach­snacht de Lucerne (égale­ment fêté à En­gel­berg en moin­dre mesure) est à vivre. Célébrée plusieurs jours du­rant à la fin février à grand ren­fort de bière, il s’agit de l’un des plus im­por­tants car­navals eu­ropéens.

Dans la rue prin­ci­pale, Najo & Friends est le shop em­blé­ma­tique de l’es­prit freeski d’En­gel­berg et de mix­ité Suèdo-Suisse. Vous y trou­vez bon­nets et streetwear au style im­pec­ca­ble et orig­i­nal.

Dani est l’homme de la sit­u­a­tion pour tout ce qui touche au matériel/ en­tre­tien de skis. Le Okay Freeride Shop, vous ac­cueille aussi pour chiller, boire le café en at­ten­dant l’ou­ver­ture, ou griller une bratwürst sur le park­ing dès que le soleil pointe le bout de ses rayons.

Pour l’après ski aux ac­cents de Stockholm, c’est au Ski Lodge que ça se passe. Au Yu­catan pour l’am­biance typ­ique suisse et le mix des deux avec con­certs en prime, au Ho­he­neck. Ce sont là grosso modo les 3 seuls bars de la sta­tion, peu de chance de se per­dre. Les plus téméraires pour­ront aller as­ti­quer la barre de fer du Spin­dle, à leurs risques et périls.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.